En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Assemblée nationale a approuvé ce texte en seconde lecture.
 

Les députés ont donné leur feu vert, ce mardi 21 mai, au projet de loi de relatif à l'économie sociale et solidaire, en seconde lecture. Il vise à consolider un secteur qui représente 10% du PIB.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • JOSENTET
    JOSENTET     

    Savez-vous de quoi vous parlez ou avez-vous un problème d'aigreur maladif? Si ce vaste secteur ne survivait que par des subventions...il serait très restreint; ce qui n'est pas le cas. Et encore, et bien que vivant de beaucoup de taxes diverses, ne sont pas compris dans cet ensemble les Chambres de Commerces, de Métiers ou d'Agriculture! Contrairement à ce que vous pensez la majorité des entreprises du secteur sont dans un environnement concurrentiel qui ne fait pas de cadeau (assurances pour les mutuelles par exemple). Et puis si vous préférez des chômeurs et/ou des handicapés aidés à 100% plutôt que des personnes produisant avec des aides partielles et étant socialement utiles et intégrées; dites-leurs!

Votre réponse
Postez un commentaire