En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls, Arnaud Montebourg, et Benoît Hamon sont candidats à la primaire de la gauche.
 

À gauche comme à droite, les candidats à l’Élysée ont dans leur majorité opté pour une relance par de nouvelles dépenses. Au détriment de la réduction du déficit public, pourtant voulue par Bruxelles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • grincheux007
    grincheux007     

    ils poussent tous la boule de neige sur la pente jusqu'au moment où ....

  • beaudolo
    beaudolo     

    "À gauche comme à droite, les candidats à l’Élysée ont dans leur majorité opté pour une relance par de nouvelles dépenses", avez-vous lu le programme de Fillon?

  • beaudolo
    beaudolo     

    "À gauche comme à droite, les candidats à l’Élysée ont dans leur majorité opté pour une relance par de nouvelles dépenses", avez-vous le programme de Fillon?.

  • 20corse
    20corse     

    François Fillon a un programme de réduction du nombre de fonctionnaires mais leur statut les protégeant ça ne peut se faire qu'avec des non remplacement de départ en retraite donc l'effet ne peut être immédiat d'autant que ce gouvernement vient de débloquer le point d'indice de ceux ci ce qui va renchérir le coût et donc augmenter la dette . Pour les autres Macron compris rien de prévus pour réduire la dette bien au contraire .

Votre réponse
Postez un commentaire