En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le secteur de la construction est sinistré.
 

Le gouvernement va annoncer vendredi matin son plan de relance pour sortir le secteur de l'immobilier de son ornière. Quelques pistes sont déjà connues.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Alléger les contraintes, alléger les impôts.
    Vous allez l'avoir votre pavillon mitoyen en lotissement sur 120m² de terrain, construction comprise !
    Alors, heureux ?

  • homme24
    homme24     

    finalement , la bonne ministre que disait heraud , n'a rien fait de bon

  • Alhzy
    Alhzy     

    La relance nécessite l'abolition de la loi Duflot. Il faut savoir que la mise en œuvre de comptes individuels pour les propriétaires a engendré de grosses augmentations des honoraires des syndics. Il est vrai que pour cette gauche un propriétaire est forcément riche donc on ignore les conséquences de cette mesure totalement idiote.

  • spid
    spid     

    avec les temps qui cours,les entreprises qui fermes a tour de bras,la vie qui augmente,mêmes a taux zéro ou réduit,qui peut demander un crédit sur 30ans,ne sachant pas si il pourras honorer sa dette,,faire une loi pour pouvoir louer a sa famille sa maison,les propriétaires ont pas attendus valls pour ça,ils loues leur bien au petit ami(e) de leurs gosses,afin de toucher les apls,faudrait que ce gouvernement arrête de créer des lois qui existes déjà,et se mettes au boulot sérieusement,celui qui reprendras la couronne en 2017,auras du boulot pendant au moins 2ans pour supprimer toutes leurs conneries qu ils auront voter,pour faire croire qu ils travailles

  • 109600
    109600     

    2 ans et demi pour trouver une piste pour relancer l'immobilier! Pas trop fatigués les mecs? Très efficace le pouvoir socialiste.

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    J'ai besoin de 30 000 € pour rénover ma maison pour la vendre- 240 m2 habitable sur 2000 M2 de terrain- aucune banque ne suit!!! cherchez l'erreur!

    Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.      (réponse à CogitoErgoSum)

    Prenez un prêt hypothécaire ..Les garanties le plus souvent utilisées sont le cautionnement bancaire et l’hypothèque (avec sa variante, le privilège de prêteur de deniers).

    CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum      (réponse à Bill appelez moi Bill.)

    si Valls veut se porter caution pas de soucis!

    CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum      (réponse à CogitoErgoSum)

    pour ceux qui disliquent sachez que c'est un héritage!

    CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum      (réponse à CogitoErgoSum)

    et si vous voulez acheter c'est 150 000€ en bourgogne-+ donc 30 000

  • beaudolo
    beaudolo     

    La vraie solution est de supprimer la loi Duflot, mais pour cela il faut oser! car cette loi est de la bouche même de son auteur une "vraie loi de gauche", beaucoup plus d'ailleurs qu'une vraie loi pour le redressement économique de notre économie!

  • ecopinion
    ecopinion     

    Comme le dit Pouaskail, toutes les primes et autres aides sont réintégrées dans les prix. Le plus amusant, c'est que tous ceux qui prônent le libéralisme et la loi des marchés, sont les premiers à demander des aides, et à fustiger la concurrence quand elle n'est pas dans leur intérêt !
    Il en a été de même pour BFM Business, lorsque LCI a voulu passer du payant au gratuit. Alors que ce sont les premiers à clamer la concurrence.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à ecopinion)

    Enfin le libéralisme c'est le droit de pouvoir faire ce qu'on veut chez soit.
    Quitte au besoin, je le rappelle, à négocier avec les voisins.
    Celui qui veut construire la maison de ses rêves a la LIBERTE de raser l'existant et de reconstruire à sa convenance.
    Plutôt que tout le monde se batte pour une offre restreinte de terrains vierges et LIBRE de constructeur.
    Obligeant à parceller toujours plus petit à des tarifs toujours plus élevés et avec des contraintes de constructions toujours plus lourdes.
    Un contexte ultra concurrentiel non pas à cause de la liberté, mais à cause de l'absence de liberté.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à ecopinion)

    Le libéralisme c'est un état qui fait son travail.
    Qui n'abandonne pas les quartiers, désertés par les populations respectueuses des lois, en créant le besoin de construire toujours plus de logements.
    C'est aussi un état qui n'assassine pas son peuple de taxe. Et qui le laisse libre d'employer son argent où bon lui semble. Capable d'acquérir autre chose qu'un substitut de propriété.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à ecopinion)

    Le libéralisme c'est l'absence de contrainte, sauf visant d'éventuels abus manifestes, et l'absence de taxes (ou vraiment très peu).
    Il n'y a aucun libéralisme dans l'immobilier en France.
    Les taxes et les contraintes sont titanesques.
    Les intermédiaires innombrables (le vendeur du terrain, la commune qui en fait un lotissement, l'entreprise qui opère les raccordements obligatoires, l'agence immobilière qui en fait un lot, les divers corps de métier qui en font une construction censée respecter des normes obligatoires (avec un nouveau lot d'intervenants qui viennent vérifier), l'agence éventuelle qui revend, le notaire obligatoire, les experts obligatoires éventuels, etc.
    On n'achète pas ce qu'on veut, où on veut.
    On ne construit pas ce qu'on veut, où on veut.
    Même si la zone est constructible la construction dépend du bon vouloir du maire, du politique, du législateur.
    Idem pour les extensions.
    Dans un lotissement ou une copro c'est encore pire. Même une fois la construction achevée on peut difficilement appeler ça de la "propriété".
    Et tout ça à un coût tel qu'on peut s'estimer heureux d'avoir un pavillon mitoyen avec 40m² de terrain à côté d'un stade ou d'une école (voir carrément d'une voie rapide ou d'une cité HLM), un emprunt sur 25 ans, et des impôts locaux à s'en vendre un rein.

    C'est ça le "libéralisme" ?

    Le libéralisme c'est acheter un terrain dans une zone éventuellement considérée comme constructible, y faire directement la construction qu'on veut, au besoin en négociant avec le voisinage. Pouvoir gérer soit même les besoins (ou non) de raccordement. Tout ça à un tarif n'incluant pas une armée de prestataires obligatoires, calculé non pas en fonction de ce qu'il faut pour construire une maison, mais en fonction de ce qu'on est capable d'extorquer au "sujet" (ou "citoyen" dans d'autres systèmes plus civilisés) qui emprunte sur 25 ans.

  • pouaskail
    pouaskail     

    Il peuvent faire toute les réductions d’impôts qu'ils veulent. Je n'ai pas et n'aurais pas les moyen d'acheter une maison pour ma famille. Je touche deja pas assez pour louer ce dont j'ai besoin.

    En plus tout le monde sait que les aides de l’état ont gonflé artificiellement les prix et qu'il continue sur ce chemin la...

    R.I.P
    R.I.P      (réponse à pouaskail)

    idem le milieu immobilier est bien trop cher pour accéder a la propriété

    R.I.P
    R.I.P      (réponse à R.I.P)

    celui qui a voté négatif pourrait avoir la décence de répondre pourquoi , je travaille mais moi j'ai pas les moyens d’être propriétaire j'ai pas les moyens de me coller un crédit sur le dos sinon d'autres factures ne passerez pas je ne pourrait pas manger ou payer mon chauffage nourrir mes enfant ( que 2 enfants je ne suis pas comme certains un bouffeur de système qui n'assume pas ses progénitures maléfiques mais qui en produit pour le fric ) et je ne suis pas un flambeur , l'immobilier coute trop cher que cela vous plaise ou non tout le monde ne peut pas être propriétaire ou alors si mais ce sera bon marché avec une petite surface , dans une maison mal finie par des bras cassé irrespectueux du travail bien fait parlant a peine français . j'ai un cousin avec un avocat a cause de tout ce que je viens de décrire tellement sa maison a été mal construite par les entrepreneurs.

Votre réponse
Postez un commentaire