En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
CAF
 

Les députés PS envisagent de déposer un amendement au Budget de la Sécu pour pouvoir rendre le montant des allocations familiales inversement proportionnelles aux revenus des parents. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a indiqué, ce mercredi, que la discussion sur ce sujet sera ouverte.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Ben Voyons
    Ben Voyons     

    quand il y a plus de 3 ou quatre enfants, c'est un choix personnel (trois enfants par couple sont nécessaires pour renouveler la nation). Il faut que les géniteurs assument.
    Alors oui, il faut bloquer les allocs à 4 enfants maxi.
    Ce n'est pas à la société de financer les choix personnels des familles.

  • auditeur
    auditeur     

    Otez moi donc d'un doute : Les "allocations familiales" ne serait-ce pas ce que l'on désignait autrefois dans certaines iles ultra-marines sous le doux sobriquet particulièrement poètique, sinon évocateur de "l'argent braguette" ?

  • Précurseur
    Précurseur     

    Dans leur poursuite idéologique de l'égalitarisme, la gauche française confond les notions très différentes d'assurance, de redistribution et d'incitation. Le tout étant mélangé dans une énorme usine à gaz incompréhensible (donc anxiogène et abusée), mais qui fait vivre des bataillons de fonctionnaires, et qui tire tout le monde vers le bas.

  • Lol
    Lol     

    Moi je propose que le niveau de salaire des élus, sénateurs, députés, ministres et autres...soit inversement proportionnel au niveau de leur patrimoine.

    auditeur
    auditeur      (réponse à Lol)

    Moi je propose que leur salaire soit défini comme étant égal au salaire moyen en France ... Ainsi ils seraient motivés à ce qu'il augmente.

    auditeur
    auditeur      (réponse à Lol)

    socialisme vient de société : Quand on vit en société (et non en ermite tout seul dans le désert) chacun apporte ses talents propres : Les riches apportent la richesse, puisqu'ils savent le faire, ils nous le rabâchent assez souvent tandis les pauvres font les enfants qui consommeront ces richesses, puisque c'est ce qu'ils font le mieux.
    Ce n'est qu'ainsi qu'une "société" peut devenir "compétitive" par rapport aux sociétés concurrentes qui fourmillent de par le monde.

  • Maxoue
    Maxoue     

    Il y a des lustres que cela aurait du être fait ..Quelqu'un qui gagne 5.000 euros par mois n'a pas besoin des 129 euros 35 pour élever ses deux enfants

    auditeur
    auditeur      (réponse à Maxoue)

    Il préfère bien sûr déclarer trois parts et ne pas payer d'impôt sur le revenu ... au lieu de plusieurs mois de son salaire s'il ne déclarait qu'une part !

  • Google-110042540818527153518
    Google-110042540818527153518     

    Voici la vision de l'egalité pour tous selon le PS...

  • gussaoc
    gussaoc     

    Supprimer toutes les aides et faites des écoles des crèches des cantines gratuites qui est pour qui est contre?

  • auditeur
    auditeur     

    Nicolas Doze me fait bien rigoler avec sa politique de la natalité (il n'ose plus dire politique "familiale") ... En somme il faut payer les riches pour qu'ils fassent des enfants ... Autant payer les mères porteuses aux Etats-Unis, le résultat sera le même et cela coûtera bien moins cher ! ... Et il a raison de s'inquiéter pour son quotient familial qui ne pourra être maintenu même si on module les allocations : Il faut supprimer à la fois l'isf (qui n'est pas supportable par les riches les moins riches et dont les riches les plus riches se moquent comme de l'an 40 en profitant de la loi sarkozy-tepa qui leur permet d'y échapper pourvu qu'ils investissent le double du montant théorique de leur isf dans les entreprises innovantes) et le quotient familial (qui avantage les riches et surtout les riches les plus riches) Entre une mesure qui avantage les riches (quotient familial) et une autre qui les pénalise (isf) les deux se compensent quand on les supprime en même temps.
    Si Nicolas Doze voulait s'inqiéter encore plus il lirait les déclarations des trois candidats potentiels déclarés aux élections présidentielles de 2017 (sarkozy,juppé,fillon) qui tous trois mettent la suppression de l'isf à leur programme (avantage aux riches) et qu'il faudra bien compenser par quelque chose qui pénalise les riches (par exemple la suppression du quotient familial).

    gussaoc
    gussaoc      (réponse à auditeur)

    Et pourquoi pénaliser les riches? pour avoir des gosses!!!!!!

  • Facebook-1445370085752668
    Facebook-1445370085752668     

    les étrangers vont se régaler a faire des gosses et les bureaux de PMU vont faire des affaires

  • jogers
    jogers     

    que toutes les prestations sociales et autre rentre la declaration de revenu ( bourses, allocations.....) les charges d'un enfant quelque soit le revenu est la il y a tellement de prestation en fonction des revenus: bourses, allocation de rentree scolaire, aide pour les colonies....encore une de plus.il reste plus qu'a ne plus faire d'enfant ou ne plus travailler....

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire