En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les hôpitaux publics ont vu le coût de leurs emprunts augmenter de 500 millions d'euros (photo d'illustration: CHU de Grenoble)
 

En raison de la flambée du franc suisse, les emprunts toxiques contractés par les hôpitaux publics et indexés sur le cours de la devise se sont considérablement alourdis. Frédéric Valletoux, le président de leur fédération, demande "une aide d'urgence" dans le JDD de ce 22 février.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire