En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les participations de l'Etat ont été largement moins performantes que l'ensemble du CAC40 au premier trimestre.
 

Avant l'annonce de son renforcement au capital de Renault, l'Etat détenait pour 80 milliards d'euros d'actions cotées. Un portefeuille qui a, parfois, fructifié aussi bien, voire mieux que le CAC 40. Mais depuis un an, c'est fini. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    L'Etat actionnaire tel qu'il existe en France est inspiré par des principes désuets et surtout comme récemment avec PSA par des positions défensives alors que des fonds souverains dans d'autres pays sont plus dans des positions offensives.

Votre réponse
Postez un commentaire