En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les médecins s’inquiètent du coût et de la lourdeur administrative que génèrerait la généralisation du tiers payant.
 

Trois syndicats ont appelé les généralistes à fermer leur cabinet ce 30 septembre. Une action pour marquer leur opposition à la politique de santé du gouvernement, notamment la généralisation du tiers payant.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • nicolas_spring
    nicolas_spring     

    Les médecins sont contre le tiers payant généralisé. La carte vitale n'est pas une carte de crédit branchée sur les comptes de l'état. Marisol explique que le tiers payant fonctionne bien pour 30% des français et bien évaluons si cela est suffisant ou s'il faut l’étendre à 35 ou 40%. Aucun généraliste que je connaisse ne refuse de différer le paiement.
    Je vois déjà beaucoup de consultation pour des motifs injustifiés( et remboursés) de type "j'ai des cernes""j’étais enrhumé hier mais là ça va beaucoup mieux, je viens au cas où".
    Les 23€ de la majorités des cabinets généralistes ne sont pas une limitation aux soins, en tout cas c'est mon ressenti.

  • Fred.2
    Fred.2     

    Je ne vois pas pourquoi ils sont contre le tiers payant par ce qu'ils sont remboursés en trois jours comme nous.par contre les dentistes eux une couronne acier 500 € y a 14 ans 705 Francs pour moi cela fait presque 1 Franc 1 €.Je n'ai pas de CMU ni AME

  • Google-114291880150851242407
    Google-114291880150851242407     

    Quel est le problème ? Augmenter la rémunération des praticiens, ou bien le tiers payant ?
    Il faut obliger tous les praticiens à passer au système de télétransmission sous peine de sanction financière et accélérer le remboursement des patients par la sécu (-1 semaine).
    C'est inadmissible que des établissements vous donne encore des feuilles de soins à envoyer par la poste. Nous avons investi dans les systèmes informatiques c'est pas pour ce taper des manip manuelles. Combien coute encore le traitement manuel.
    Obliger les groupes bancaires à supprimer les frais sur ces opérations bancaires.

  • clochard
    clochard     

    D'accord pour certains généralistes,qui se font payer 23 euros pour à peine 5 minutes,qui n'écoutent plus les maux des patients,et....faut attendre 15 jours pour un rendez vous!!faut pas être malade pendant ce temps.

  • mabmaby
    mabmaby     

    On (gouvernement et médias) nous cachent beaucoup de choses sur les réformes envisagées dans le domaine de la santé. On vous dit ce qui peut monter les Français les uns contre les autres mais pas la réalité des choses. M. Touraine fait tout pour faire régresser la médecine de ville et en particulier les spécialistes libéraux mais çà elle ne vous le dit pas...

    Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710      (réponse à mabmaby)

    Le constat est accablant la pays n'a jamais autant consacré de moyens à la solidarité et nous battons des records d'inégalités sociales.

    Ce qui est clair, c'est qu'il est déjà possible avec beaucoup de difficultés de gérer son assurance maladie et prévoir sa retraite sans la Sécurité Sociale.

    Tant que l'on renoncera à financer les dépenses, par des prélèvements même modestes sur une assiette large, les déficits continueront leur dérapage.

    Pour casser cet immobilisme, on pourrait commencer par "mettre de l'ordre" dans la gestion paritaire des organismes sociaux.

  • Elminster
    Elminster     

    Responsabilité tout les acteurs, on peux commencer par mettre 3 jours de carence aux fonctionnaires comme pour le privé (justice sociale)
    Il faudrait aussi taper un peu plus fort sur les médecins spécialistes des congés maladies, certains sont de vrai experts dans l'art de rouler la sécu...

    sclp
    sclp      (réponse à Elminster)

    sans parler des thalasso de complaisance payées aux bourgeois de tous bords ! vacances à bon compte !

    Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710      (réponse à Elminster)

    On pourrait par exemple, encadrer le nombre d'arrêts maladie par médecin, comme c'est déjà le cas pour le nombre de consultations/jour.

    Une piste également, la mise sous appels d'offre pour les médicaments génériques, appliquée aux spécialités les plus remboursées. C'est ce que les allemands font avec beaucoup de succès.

  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    Il est dangereux de déresponsabiliser les assurés des enjeux financiers liés à notre système de santé.

    Le coût de l'AME est de 744 millions et celui de la CMU ne peut être valorisé. Si on ne fait rien, on va ouvrir la porte aux acteurs privés à ceux qui en auront les moyens et qui ne souhaiteront plus payer pour les autres.

    C'est un schéma identique qu'on retrouve dans la politique fiscale française, ou la pression se concentre sur une partie de la population.

    On voit bien qu'on touche à notre pacte républicain, ce qui est sensé nous unir, alors que ces mesures tendent à nous éloigner.

    J'en veux pour preuve la perte de vitesse du sens de l'intérêt général au profit d'un individualisme débridé.

Votre réponse
Postez un commentaire