En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les prix ont reculé pour le deuxième mois consécutif
 

L'inflation a enchaîné son deuxième mois consécutif de baisse en février, avec une chute de -0,3% sur un an, selon les données de l'Insee publiée ce jeudi 12 mars.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Maxoue
    Maxoue     

    On ne doit pas fréquenter les mêmes magasins, car le prix de la viande,du poisson n’arrêtent pas de grimper
    Il y a effectivement une très très très très légère baisse sur certains produits,mais de l'ordre de 1 à 5 cents
    Quand aux fruits et légumes ,vu qu'il faut en jeter un bon quart voir un tiers parfois........

    Herwyn
    Herwyn      (réponse à Maxoue)

    Je pense que cela n'a aucun rapport. L'inflation négative (ou la baisse des prix) concerne principalement certains biens ou services en rapport avec les divers baisses générales (baisse du pouvoir d'achat des ménages, baisse du prix du pétrole etc...) ce qui a amené à une baisse de la demande, et donc à une baisse des prix pour inciter les ménages à consommer. La hausse de l'alimentaire (notamment la viande et le poisson) est corrélée avec la hausse des coûts liés à cette production (coûts + élevé pour nourrir les bovins, les poissons se font de + en + rares). Par conséquent, afin de garder des bénéfices stables, les marchands, bouchers, poissonniers etc sont contraints de répercuter ceci sur les prix à la vente de leurs produits. :)

    Enfin c'est ce que j'en déduis (après je peux me tromper hein)

Votre réponse
Postez un commentaire