En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La fraude au stationnement représente aujourd’hui 300 millions d'euros par an d’impayés pour la ville de Paris.
 

Au 1er janvier 2018, les villes peuvent confier le contrôle et la verbalisation du stationnement payant sur voirie à des sociétés privées. Des communes, petites et grandes, emboîtent le pas à Paris qui a déjà privatisé cette gestion pour mieux lutter contre la fraude au stationnement qui lui coûte 300 millions d'euros l'an.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • benpardi!
    benpardi!     

    Ce n'est pas " la nouvelle donne du stationnement " qui est en marche, mais une nouvelle façon d'enrichir un peu plus des sociétés privée, comme en son temps avec les autoroutes, et toujours aux frais des mêmes...!

    ♥ de France
    ♥ de France      (réponse à benpardi!)

    Ce qui me surprend, c'est que la cause est toujours la même "soit-disant pas rentable", alors comment font les sociétés privées pour rendre rentable une chose qui ne l'était pas ? L'on peut se demander s'il n'y a pas des arrangements à moindre frais pour démanteler la France dans le but d'asservir cette dernière. Mais bon, chutttt...la thèse du complotisme n'existe pas...

Votre réponse
Postez un commentaire