En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le limogeage de Batho, un rappel à l’ordre adressé à l’ensemble de la majorité

Mis à jour le
Delphine Batho a payé au prix fort ses critiques sur le budget 2014.
 

François Hollande a mis fin aux fonctions de Delphine Batho, le 2 juillet, après les critiques formulées sur le budget alloué au ministère de l’Ecologie. Le gouvernement entend ainsi montrer sa détermination pour réduire la dépense publique.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Si Hollande limoge tous ses ministres, il gouvernera comment ??? après il va se trouver comme Morsi !!!

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Pourquoi limoger une femme serait plus facile que limoger un homme? " L'égalité homme femme sera réelle quand des femmes incompétentes seront nommées à des postes de responsabilité" : Delphine illustre parfaitement cette phrase, la suite logique est qu’elles se font virer au besoin. De plus elle a choisi, consciemment, de contester APRES les arbitrages gouvernementaux: elle savait ce qu'elle faisait et choisi probablement de poursuivre sa carrière politique chez les verts en "revendiquant" de limogeage comme un certificat de courage politique. On verra ça après le remaniement du gouvernement cet automne, en particulier si les verts se déchirent , entre rester ou partir de la majorité.

  • louva
    louva     

    Une rare politesse pour limoger une ministre, pas étonnant de moi président et son toutou, peu d'éducation ni charisme. Il a voulu montrer son autorité pour la 1ère fois, mais il est facile de limoger une femme.... n'est-ce pas ? Que fait encore Montebourg dans ce gouvernement ?

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Delphine Batho est une militante, qui se revendique comme telle. Elle est d'une incompétence crasse qui ne peut se comparer, par exemple , à son homologue allemand.
    De toute façon, elle n'avait pas sa place dans un gouvernement.

  • Yves Trlt
    Yves Trlt     

    Rappelons que la crise mondiale actuelle est aussi si ce n'est avant tout, un monstrueux choc pétrolier qui hélas ne fait que commencer, dernière synthèse Laherrère (ASPO France) :
    http://goo.gl/LzmGp
    Ce qui amène à :
    http://iiscn.files.wordpress.com/2013/07/bp-oil-price-2013.jpg

    Et que l'on soit quasi incapable de simplement nommer la chose (en préférant la valse des étiquettes financières) n'y change rien.
    Un sérieux rééquilibrage entre taxer les carburants fossiles et le travail serait une vraie mesure.
    La qualifier d'écologique, même si on peut considérer que c'est le cas, est aussi un symptôme de l'incapacité à montrer la situation actuelle.
    De fait on "paye" aussi aujourd'hui la com uniquement axée sur les aspects CO2, alors que les mesures possibles sont tout simplement les -MÊMES- pour les deux aspects .
    (diminution de la dépendance aux carburants fossiles et déficit commercial associé d'une part, émissions de CO2 d'autre part).

    On remarquera aussi dans le graphique prix du baril ci dessus la légende classique : «premier choc pétrolier = Yom Kippour/embargo Arabe = évènement géopolitique = rien à voir avec les contraintes géologiques». Alors que le premier choc était surtout la conséquence directe du pic de production des Etats-Unis ayant eu lieu en **1970**.
    Il serait peut-être temps d'être au courant, non ?
    Résumé en fin de post :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/
    Voir en particulier les interviews d'Akins (ambassadeur US en Arabie Saoudite à l'époque) dans «la face cachée du pétrole» partie 2 à partir de 18:00 pour le premier choc.

Votre réponse
Postez un commentaire