En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Louis Gallois était l'invité de BFMTV-RMC, ce jeudi 18 décembre.
 

Le Commissaire général à l'investissement était l'invité, ce jeudi 19 décembre, de BFMTV-RMC. Il est notamment revenu sur l'échec du Rafale au Brésil et sur la conjoncture européenne et française.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Celimene
    Celimene     

    "il souffle une petite brise sur l'Europe" il s'est bien gardé de dire sur la France ... et quant à FH qui tentait de vendre ses rafales au Brésil, il nous dit "qu'il s'attendait à la défaite" comme optimiste on fait mieux, alors qu'est-il allait faire au Brésil ... vendre des places de foot ??? il n'est même pas un bon représentant de commerce !! dès qu'il nous dit qu'il va pour "vendre les produits français", vous pouvez être sûrs que les marchés sont remportés par d'autres Pays performants eux !

  • 3219
    3219     

    C'est un avion que l'on a toujours eu du mal à vendre !

  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    le Bresil a peut ètre jouer sur le fait que les avions suedois ont des moteurs amèricains et que la France ne donne pas suffisant de dètails sur la technologie qui rend le Rafale supèrieur aux avions amèricains. Car s' il est plus cher, le Rafale est bien bien supèrieur au Saab Gripen. Le Brèsil au regard de son territoire a besoin d'un grand nombre d'avions, mais pas necessairement les meilleurs du marché. Le choix final est justifié

  • calentita
    calentita     

    Les contribuables brésiliens sont très contents que leur présidente achète des avions beaucoup moins chers que le "rafale".

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Brise de mer ? N'était-ce pas en Corse... Bof, ici aussi, ça fauche et sa gaspille partout.

  • liberal374
    liberal374     

    que voulez que fasse Mr le VICE CHANCELIER face à la puissante CHANCELLIERE

  • liberal374
    liberal374     

    le probleme de l europe c est l euro fort, alors il y a une grande disparite sur les exportations, on achete les berlines allemandes au prix fort mais pas les avions français
    mis a part l industrie du luxe qu est ce qui s exporte, pas grand chose, c est bon pour les importations mais nul pour les exportations

  • concombre masque
    concombre masque     

    Ce qui me fait chier dans cette histoire c'est de voir que des mecs comme Dassaut se font un tas de fric avec notre pognon et qu'ils crachent dans la soupe

  • Gallus Bellum
    Gallus Bellum     

    Mais pourquoi on n'instaure pas des avions à options! On propose, comme avec les voitures, des cylindrés, des équipements de série...Le prix est ainsi ajustable et compétitif... Plutôt que d'en faire un produit de luxe ou de prestige qui reste en vitrine.

  • Jean Aimarre 2
    Jean Aimarre 2     

    Ils (Le Drian et consort) n'auraient peut-être pas du s'avancer autant pour élaborer le budget de la défense en tablant à l'avance, sur une vente de "Rafale" au Brésil. C'était plus qu'hasardeux et démontre une fois de plus l'amateurisme et le sur-optimisme de ce gouvernement.

Votre réponse
Postez un commentaire