En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Michel Sapin et Christian Eckert ont assuré vouloir ne pas uniquement passer par les sanctions.
 

Présentant le plan de lutte contre la fraude ce jeudi 22 mai, Michel Sapin et Christian Eckert ont indiqué vouloir renforcer leur action contre la fraude à la TVA. Ils comptent notamment favoriser les régularisations via un nouveau dispositif.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • JOSENTET
    JOSENTET     

    La TVA étant la principale ressource de l'état il est temps de prendre les moyens nécessaires pour limiter les fraudes (dont le travail au noir ou les "entre-aides" rémunérées font parties). D'autant que très majoritairement ce sont des commerçants et/ou entrepreneurs qui savent très bien ce qu'ils font...y compris avec l'excuse "sinon je perds mon client"! Certes rationaliser les dépenses de l'état doit être fait mais si la clarté voit, enfin, le jour il faut que tous les secteurs soient irréprochables (doux rêve s'il en est).

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Au lieu de vérifier si les poches des Français sont enfin bien vides. Divisez par deux les dépenses de l’état. Le véritable sujet est là. Les chasses aux sorcières n’ont toujours été qu’un moyen de faire diversion.

  • HERRIN
    HERRIN     

    Continuons la chasse aux fraudeurs quels qu'ils soient

Votre réponse
Postez un commentaire