En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Macron lève le voile sur son programme économique

Emmanuel Macron a dévoilé le cadrage financier de son programme.
 

Le candidat d'En Marche! prévoit notamment une baisse des prélèvements de 20 milliards d'euros, et un plan d'investissements publics d'ampleur.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Sang9
    Sang9     

    "Suppression des charges patronales pour les salaires au niveau du Smic"
    Machine à fabriquer du Smicards ! Adieux les augmentations et bonjour la diminution du pouvoir d'achat, l'économie va souffrir et de ce fait la France aussi. Bref, toujours la même directive, les pauvres + pauvres et les riches + riches. S'il passe, il y aura des conflits...

    bergheim
    bergheim      (réponse à Sang9)

    non, ce que vous dites c'est le programme de Marine!!!

  • François0001
    François0001     

    Bravo ! je pense c'est plus judicieux que 500 000 postes, et puis y'en a marre des crocodiles qui gavent leur EPOUSE ET ENFANTS d'argent PUBLIQUE.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Au fait, qu'a-t-il dirigé Macron? a-t-il déjà été élu? n'allons nous pas avoir des novices au gouvernement comme en 2012 avec les hollandistes, écolos, ....

    vauban
    vauban      (réponse à beaudolo)

    c'est bien vous progressez, vous venez de reconnaitre la victoire de Macron à la présidentielle, merci à vous.

  • beaudolo
    beaudolo     

    S'il est élu on aura un président "saupoudrage" rien à fond, tout à dose homéopathique, vous savez ces soins qui font que vous restez malade longtemps, et tout ça pour ramasser le plus possibles d'électeurs. On se croirait revenu à la 4ème République, le bordel!!!!!

  • François0001
    François0001     

    Bravo !!! 120 000 je pense que c'est plus judicieux que 500 000. et puis surtout revoir les lois pour qu'on puisse pas enrichir sa FEMME et SES ENFANTS avec de l'argent publique. UNE LOI sur la Moralisation de la politique.

  • moca53
    moca53     

    atention les francais lui dite ca mai ci il gagne va gouvernne avec les anciences ministre ,deja M Royal ai la ,posible premier ministre et les autres aussi parcaque ci vous pense bien avec qui va faire un gouvernement ? ce normal avec ceux de gauche ,dans son programme il na rien dite pour suprime le somage ,idemnisation sociale,et aide sociale rien de ca ,que il va suprimme les founctionairesca ne parcaque sont tous des gauche et ne va pas lacher faire ca,pour gagne il ai capable de tout des prommese part tout comme il as fait Hollande ,Atention les francais cene pas bien pour vous.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Que ferait il pas pour soudoyer les électeurs ,lui qui ne pense que fric,les temps vont être dur,après les exaltations du sauveur,va arriver les déçus du financier libéral.

  • bergheim
    bergheim     

    La décision du président du MoDem de soutenir Emmanuel Macron a provoqué un retournement à la hausse de la plupart des indicateurs.

    Une fois n'est pas coutume, c'est l'absence d'une candidature à l'élection présidentielle qui a bousculé les marchés financiers. Ce mercredi, François Bayrou a en effet indiqué qu'il renonçait à briguer l'Élysée, apportant dans le même temps son soutien à Emmanuel Macron.

    Cette annonce semble avoir rassuré les marchés, inquiets en cette période d'incertitude politique. Ces derniers pourraient voir en le duo Macron-Bayrou, pro-européen et libéral, un atout pour leurs intérêts.

    C'est ainsi que lors du discours du président du MoDem, le taux de la dette française à 10 ans a brusquement baissé:
    Dette : le 10 ans français est passé de 1,08% à 1,02% au moment de l'annonce de F. Bayrou.

    Dans le même temps, l'euro s'est retourné à la hausse sur le marché des changes. Tombée auparavant à un plus bas de six semaines de 1,0494 dollar, dans la crainte d'un émiettement des candidatures en France, la monnaie unique est remontée à 1,0540.

    Idem pour le CAC 40, qui a marqué une nette hausse lors de l'annonce du président du MoDem, repassant au passage dans le vert.

  • sclp
    sclp     

    Que valent les programmes, autant de Paul, Pierre et Jacques ? Ni Sarkozy ni Hollande n'ont respecté les leurs. La tendance est ainsi donnée. Une fois élu, vogue la galère, peu importe puisqu'ils toucheront leurs émoluments pendant cinq ans sans sourciller.

Votre réponse
Postez un commentaire