En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron veut laisser aux entreprises le soin de négocier les modalités du compte pénibilité.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Thomas Frezal
    Thomas Frezal     

    "Je n’aime pas le terme donc je le supprimerai. Car il induit que le travail est une douleur"

    Travail : (XIIe siècle) De l’ancien français travail «tourment, souffrance», déverbal de travailler, lui même issu du latin Tripalium, «instrument d’immobilisation et de torture à trois pieux utilisé par les Romains pour punir les esclaves rebelles»

  • makana
    makana     

    C'est Macron qu'est pènible ,et à lui tout seul !!

    vanda100
    vanda100      (réponse à makana)

    Bien d'accord.

  • Telok11
    Telok11     

    "L'Assemblée nationale a adopté, jeudi 16 mai, une proposition de loi du Front de gauche supprimant le mot "race" de la législation française. La majorité PS s'est ralliée à cette proposition, soulignant qu'il s'agissait d'"une première étape". François Hollande s'était en effet engagé pendant la campagne présidentielle à supprimer ce terme de la Constitution."
    Ils n'aiment pas un mot,ils le suppriment. Le tour est joué.

    Telok11
    Telok11      (réponse à Telok11)

    Mai 2013

  • bolintin
    bolintin     

    Il y a de la fièvre? Supprimez le thermomètre. Macron va devenir le roi de la papinade, de la raffarinade, de l'enfumage tout court.
    Ne votez pas pour une gueule, fut elle sympa.
    Votez pour un programme

  • MOI50
    MOI50     

    Changer le nom, quelle preuve de courage. Je lui propose de mettre en place une commission pour en débattre, faire un référendum pour choisir démocratiquement la nouvelle dénomination. En 2017, on en est à débattre le nom des textes et non du contenu...

  • vanda100
    vanda100     

    Macron est consternant avec ses mots additionnés qui ne veulent rien dire. C’est un pasteur ou un évangéliste ?.."Je n’aime pas le terme « pénibilité » donc je le supprimerai. Car il induit que le travail est une douleur, Alors que le travail, c’est l’émancipation, c’est ce qui nous donne une place".

    Coucou, il faut redescendre, on est là, nous les citoyens ! C'est un président qu'on cherche !

Votre réponse
Postez un commentaire