En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Malgré les baisses d'impôts, la pression fiscale restera élevée en 2017

Bercy ne parvient pas à faire baisser la pression fiscale
 

Michel Sapin présente ce mardi après-midi, le cadre macroéconomique accompagnant la présentation du budget pour 2017. Selon Les Échos, en dépit de la baisse de 1 milliard d'euros de l'impôt sur le revenu, le taux des prélèvements obligatoires sera quasi-stable à 44,5% du PIB.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire