En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mathias Fekl juge que la France doit prendre exemple sur l'Allemagne et cibler sa politique d'export sur les PME.
 

Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Matthias Fekl était l'invité de BFM Business, ce lundi 10 novembre. Il a estimé que le meilleur moyen d'augmenter les exportations tricolores est de cibler les petites et moyennes entreprises.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • huppé ère
    huppé ère     

    Matthias Fekl, notre secrétaire d'État au Commerce extérieur ne connaît manifestement pas le traité dont il parle :
    Il ne sait pas « ce qu’il y a dedans » !
    Il certifie que l’accord est mixte alors que dans des articles d’autres journaux, il ne peut l’affirmer !
    Les ONG ont une préférence sur le peuple au quai d’Orsay pour les débats !
    S’il veut un débat, il doit aussi se rappeler que c’est le peuple qui doit retrouver son pouvoir de décision par le référendum comme le propose François Asselineau par la pétition qu’il propose sur son site de l’UPR « TAFTA : L’UPR lance une grande pétition pour demander à François Hollande l’organisation d’un référendum » !

    Malgré cette ignorance du traité avec les Etat-Unis, il le défend. En 2013, Mr Fekl est intégré au programme « Young Leaders » de la Fondation franco-américaine. Ceci explique-t-il cela ?

Votre réponse
Postez un commentaire