En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Thomas Hollande a pris la défense des 284 visiteurs médicaux licenciés en France par le laboratoire japonais Daiichi-Sankyo.
 

Avocat spécialisé en droit du travail, Thomas Hollande s'est impliqué dans la défense de salariés menacés par des plans sociaux. Quitte à subir les critiques, il assume le recours à "tous les moyens" pour interpeller l'opinion sur des dossiers conflictuels comme il l'a fait pour Tati.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Il a bien profité du quinquennat à la Lanterne avec ses soirées sur le dos des contribuables.

Votre réponse
Postez un commentaire