En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pour Michel Sapin, la situation ne se dégrade pas, "elle est mauvaise".
 

Le ministre du Travail était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC ce 28 novembre. Il a réagi à la très forte augmentation du chômage officialisée hier.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Ludovic Lefevre
    Ludovic Lefevre     

    C'est surtout que ces des gros nazes inutilies de droite comme de gauche qui ont créé en 30 ans les conditions permettant la dégradation de la situation de la france. Une bande d'enarques abrutis, abreuvés de théories ultralibéralistes qui veulent croire que la libéralisation du marché va renforcer la société(en baissant les salaires, et en renoncant petit a petit aux acquis sociaux pour etre competitif face a l'inde et la chine. Hollande c'est un enarque et sa reflexion est identique a celle de copé un copain d'une autre promotion. Vous pouvez critiquez sarkozy pour la forme mais dans le fond la politique de hollande est la meme que toutes les autres. Et la communication y ressemble avec un gouvernement qui ne cesse de se contredire. Ah si on pouvait foutre le feu a l'ena et envoyer ceux qui en sortent sur la lune, la france irait bien mieux.

  • Claudius
    Claudius     

    Tant que l' U M P S ne prendrons pas les vrais dispositions , pour déjà réduire les dettes accumulés ( réduire les effectifs de la fonction Publics et le blocage de leurs salaires et retraites , supprimer toutes les niches fiscales , et revoir la fiscalité qui passe de 17 % pour certains a 35 % pour d'autres , arrêter d'accueillir tout les exilés ou immigrés , supprimer toutes les aides aberrantes sans contreparties Etc . . .) BREF il faut quelqu'un qui est des COJONES ou CORRONESS , tout le reste ne servira a RIEN ou a PEAU DE BALLE . . . ON S' ENFONCE , INEXORABLEMENT . . .? ? ? ? ?

  • leprix
    leprix     

    .
    il faut comprendre que nous somme dans une crise économique
    fait reculer le chômage donner du travail au entreprise si les bon de comande et vite
    sa ne crée pas emploi

  • Phenix78
    Phenix78     

    Oui Michel Sapin, c'est la faute à Nicolas Sarkozy. Et dans vingt ans aussi, ce sera la faute à Sarkozy. Décidement, vous les "dirigeants socialistes" vous êtes de sacrés comiques, tristes hélas, car vous foutez la France en l'air.

  • boubou
    boubou     

    Les guignols sont de sortie.... vous pensez que les actes se transforment en résultats au bout de 6 mois ????? NS disait que c'était la faute à Mitterand ou aux 35h.... c'était pas la semaine d'avant.....

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Faudra attendre au moins 2017 pour l'arrêter, ça c'est sûr. Quant au crédit d'impôt s'il crée 300.000 emplois (on attend de voir ça !) il en aurait probablement créé le double s'ils avaient fait un truc moins socialiste (= plus simple). C'est pourtant très simple à comprendre. Imaginez deux réformes : la première on augmente la TVA de 1point et on diminue les impôts de 10%. Point. la deuxième on augmente la TVA de 1point et il faut envoyer un dossier sur des formulaires imprimés exprès, pour que les conditions soient étudiés par des agents du trésor fraichement recrutés, dossiers renvoyés, perdus, etc .. et le tout pour diminuer les impôts de 8% (bah oui, il faut bien payer la machine à gaz) et au bout de 1 an, le temps que tout les agents soient formés, les dossiers étudiés, etc ... Laquelle sera la plus efficace ? La première, libérale, ou la deuxième, socialiste ? Le bon sens, toujours le bon sens.

  • Max 85
    Max 85     

    Et en 1982 c'était la faute à De Gaulle,décidément ils ne varient pas les socialos dans leur "c'est pas notre faute,c'est l'autre".On leur demande des actes pas des pleurnicheries

  • pasquedubien
    pasquedubien     

    il a raison : on peut compter sur 4 ans 1/2 environ, minimum, ( ou 9 ans 1/2, )

    plus le temps de retour des investisseurs ,s'ils n'ont pas trouvé définitivement mieux ailleurs !!!

    pas grave , en attendant , on emprunte , (malheureusement à taux trop faible) , oubliant que le capital se rembourse, si ce n'est les intêrets !!!!

Votre réponse
Postez un commentaire