En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le patronat propose de moduler l'indemnisation des chômeurs en fonction du taux de chômage.
 

Pour endiguer le déficit de l'assurance chômage, le patronat propose notamment de supprimer le régime spécial des intermittents du spectacle ou de moduler l'indemnisation des chômeurs en fonction du taux de chômage. Cette dernière idée n'est pas du gout de tous.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • motelblues
    motelblues     

    oui il y en a qui profitent du système (ceci dit il est tentant de vouloir en profiter car entre bosser 35 heures et gagner 1050 net et etre au chomage et percevoir 950 et la CAF, il n'y a rien qui encourage à travailler), mais la majorité cherche! et c'est souvent décourageant quand on n'a aucune réponse, meme négative, sur des dizaines de CV envoyés; ou qu'il faut de l'expérience et un diplome meme pour un boulot "basique".quant à la mobilité, meme avec un smic et un loyer à 400 euros, il faut des parents garants et qui qui ont un bon salaire.

  • visiocode
    visiocode     

    Ainsi que les agences d'état qui n'ont aucun intérêt et qui souvent font des "doublons"

  • Le cri du peuple
    Le cri du peuple     

    supprimer le régime des intermittents ( ll existe des agences d'intérim )et diviser par deux les allocations chômage

  • Saladelle 30
    Saladelle 30     

    Il faut modifier le régime des Intermittents du spectacle. On en connaît dans le midi qui ne travaillent que pour deux festivals dans l'année , Avignon et Aix en Provence, et ils vivent très bien tout le reste du temps de l'année grassement indemnisés. çà roule dans de belles voitures , ils se payent de grands appartements, et c'est les ASSEDIC qui payent . D'ailleurs le Déficit Annuel du Régime des Intermittents du Spectacle dépasse 1,5 milliards d'Euros !Il y a des économies à faire !!!

  • Sophie Kbaret
    Sophie Kbaret     

    Moduler pourquoi pas mais pas pour tout le monde car il y a ceux qui cherche vraiment et ceux qui se tournent les pouces et profitent du système...ne cherche pas ou ne veulent pas travailler; alors une fois de plus il ne faut pas pénaliser ceux qui ont du méritent et qui se montrent toujours actif

  • johndoe87
    johndoe87     

    La "mobilité" en France est impossible, si ce n'est pour les cadres avec un très bon salaire. Même avec une promesse d'embauche, il reste toujours le problème du logement. Dans les régions à fort bassin d'emploi (hors-région parisienne), un smicard ne peut pas accéder à la location, même avec un garant car aujourd'hui l'assurance loyers impayés lui est préféré et il est impossible de cumuler les deux. Et quand je parle de logement, je parle simplement d'un 15mcarré !!!

  • le rappeur de lespace
    le rappeur de lespace     

    Il faudrait avant tout supprimer tous les postes des hauts fonctionnaire des territoires et des communautés de commune, qui ne servent à rien et nous coutent les millions...

  • Gouik
    Gouik     

    Comme pour le pacte de compétitivité, ou il faut que le carnet de commande soit plein pour créer de l'emploi, le fait de sanctionner les chômeurs ne fera pas plus facilement trouver un travail! C'est pas parce qu'il manque des maçons que tout le monde peut le faire (j'y connais rien de rien en maçonnerie, et la seule fois que j'avais soulevé des sceaux de ciments, il m'a fallu une semaine pour ne plus avoir ni mal au dos, ni courbatures), compétence, carrure, lieu de travail, tout cela tout le monde ne l'a pas!

  • Gouik
    Gouik     

    sucrer les allocs ne fera pas pour autant revenir des offres d'emploi, une fois de plus, le problème est pris à l'envers, on a l'habitude depuis les années 90! On nous rabâche qu'il y a 500 000 offres non pourvues, mais il y a 3 500 000 chômeurs (chiffre officiel non réel), donc le chômage resterai toujours un problème, et de toutes façons il restera toujours un parterre d'offre non pourvues car si les personnes ayant les compétences sont à Dunkerque et que les offres sont à Nice, on aura toujours le problème de la mobilité, très fortement gênée pas des tonnes de démarches, ainsi que par des abus dans le domaine de la location, essayez de louer quelque chose en étant célibataire avec un salaire net de 1500€, bon courage!

  • BJP034
    BJP034     

    Moduler ou non, de toute manière il convient de revoir les allocations chômage car à ce rythme nous allons avoir un accroissement considérable des demandeurs d'emploi. Il faut surtout conserver à ces allocations le caractère d'indemnisation ce qui n'est bien trop souvent plus le cas à cause des abus caractérisés de certains.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire