En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
impôt
 

Selon des données qui seront rendues publiques mercredi 20 août et que Le Monde s'est procuré ce mardi 19 août, le pourcentage de ménages imposés sur le revenu est passé de 53% en 2013 à 48,5% en 2014.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • auditeur
    auditeur     

    Jean Marc Daniel donne son point de vue "historique" sur la question dans sa chronique de ce matin sur "good morning businesse" en nous racontant que la Scaron (dans l'intimité de laquelle Stephane Bern nous a récemment convié à la télévision) avait conseillé au roi Soleil de faire payer l'impôt à tout le monde (il y avait alors 20 catégories de contribuables) pour participer à l'effort de guerre (seuls les religieux qui ne pouvaient pas payer furent exonérés) : Ce fut un grand succès et Voltaire (parrain de certaine promotion !) déclara plus tard que c'était la plus intelligente des mesures fiscales.

  • tchalette61
    tchalette61     

    on arrive deja pas à vivre de notre salaire comment payer des impots ????et pour en faire quoi, quand le gouvernement dépensera intelligemment notre argent on sera sans doute plus fiers d'en payer, mais là gaspiller a tout va pour les fastes de notre dynastie camouflée, et l'argent jeté par les fenêtres à aider tout et n'importe quoi sauf nos concitoyens, on a toujours des milliards pour envoyer des armes, faire des guerres, assister des soi disant populations là ou les chefs d'état se goinfrent avec les fonds envoyés, et j'en passe... alors non!!! qu'on fasse comme en suisse qu'on contacte le peuple avant de decider ce qu'on fait de l'argent public, marre que l'on nous dise que nous sommes en democratie et que le peuple decide , alors qu'en fait la decision ne dure que le temps de mettre le bulletin dans l'urne, on croit voter a gauche ce sont des usurpateurs en verité ce sont des gens de droite libérale, on nous fait des promesses sans en tenir aucune, on fait passer des lois auxquelles on n'a même pas été informés, ras le bol de ces gouvernants!!! à quand le pouvoir au peuple pour avoir le droit de les mettre dehors a moitié mandat??????

  • rascal
    rascal     

    C'est très injuste ...tout le monde devrait payer des impots, ou 60€ MEME si la somme est de 50€ ou 60€ par an. La seule maniere de faire des economies est de reduire le nombre de fonctionnaires: collectivités territoriales , administration générale, politiques pour avoir la même moyenne que les autres pays européens [ soit 20%-25% de moins] et aussi diminuer l'assitanat en tout genre

    auditeur
    auditeur      (réponse à rascal)

    La question a été posée à l'invité de l'émission ce matin : L'impôt est différencié car c'est inscrit dans la constitution : "Chacun contribue selon ses facultés". En somme il s'agit d'un "dogme", d'un "tabou". Cela me rappelle une question que j'avais posée autrefois à propos des "niches fiscales" pour savoir si le quotient familial en était une : Emmanuel Lechypre avait répondu qu'il était intouchable car inventé par le général de Gauille et Alain Madelin qu'il serait suicidaire pour tout gouvernement de s'attaquer à la "politique familiale" ... Ce qui n'a pas empêché quelques temps plus tard un candidat de l'évoquer dans son programme, ne serait-ce que pour tenter de ratisser quelques voix de célibataires.

    Je ne suis pas convaincu que les rigueurs économiques puissent indéfiniment s'accommoder des dogmes ni des tabous.

    Dès lors que l'impôt sur le revenu est différencié il parait logique qu'il ne concerne que la moitié environ des ménages : Ceux qui ont "plus que la moyenne".

    Mais que dire de l'impôt dit de solidarité sur la dite fortune et qui, lui, concerne une proportion encore bien plus faible des ménages ... Sinon qu'il pourrait s'appeler "impôt sur le patrimoine" et concerner lui aussi à peu près la moitié des ménages ?

    auditeur
    auditeur      (réponse à rascal)

    "tout le monde devrait payer des impôts ?" ... Ou bien "personne ne devrait payer des impôts" !

Votre réponse
Postez un commentaire