En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le nombre de régions (ici le conseil régional d'Auvergne) devrait passer de 22 à 12 ou 15
 

Manuel Valls intervient ce mardi au Sénat pour défendre le projet de réforme territoriale malmené par les élus. Cette réforme pose une question essentielle: la fusion de régions et la réorganisation des départements et des intercommunalités généreront-elles beaucoup d'économies à l'arrivée? 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • gussaoc
    gussaoc     

    Un beau projet à l'origine complètement détruit par nos responsable actuels!!!!!!!!!!!!!!!!

  • babou
    babou     

    moi je n ai pas entendu qu il y avait une diminution des consellers generaux et regiaunaux non ??????

  • remi29
    remi29     

    Tout est dit dans l'article : le problème n'a jamais été la taille de régions mais les dérives de personnel au niveau de l'intercommunalité. Deux domaines qui vivent à part.

    gouik
    gouik      (réponse à remi29)

    +1, surtout quand je pense à ma communauté de communes.

Votre réponse
Postez un commentaire