En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud Montebourg recevait Alain Rousset (à droite) et l'ensemble des présidents de régions, mardi 26 novembre à Bercy.
 

Devant les présidents de régions, le ministre du Redressement productif a affirmé, mardi 26 novembre, qu'il demanderait la dissolution de l'Union des groupements d'achats publics (Ugap), si celle-ci "n'évoluait pas". Il lui reproche de ne pas acheter assez aux entreprises françaises.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • faimdete
    faimdete     

    elevé à l'école du cynisme !

  • faimdete
    faimdete     

    les allocs font tourner qui ? qui fabriquent les consoles, dvd jeux...ah si j'oubliais
    les clopes, le pmu, le ricard qui reviennent sous forme de taxes ! qui achète francais
    aujourd'hui ? tu te vois avec une marinière sur le dos ?

  • ami37
    ami37     

    Une condamnation embarrassante

    Arnaud Montebourg n'en est pas à sa première condamnation par la justice. Une semaine seulement après sa nomination en tant que ministre, il avait dû verser 1 euro de dommages et intérêts aux ex-dirigeants de la société maritime SeaFrance, qu'il avait qualifiés d'escrocs. Malgré les pressions d'élus de droite pour qu'il quitte le gouvernement, il était resté en poste.
    Cette condamnation peut être embarrassante pour François Hollande, qui déclarait dans un entretien au Journal du dimanche alors qu'il était candidat: «Je n'aurai pas autour de moi à l'Élysée des personnes jugées et condamnées.» Ses ministres ont signé une charte de déontologie. Le texte stipule qu'un «manquement isolé peut, à lui seul, suffire à entamer durablement» la «confiance entre les citoyens et ceux qui gouvernent».
    ET EN PLUS IL EST AVEUGLE

  • VAU84
    VAU84     

    Qu'il regarde également les hôpitaux publics qui n'hésitent pas à acheter du matériel Allemand pour équiper les blocs opératoires en passant par la centrale d'achat UGAP Ceci afin d' éviter de lancer des appels d'offres et d'offrir la possibilité aux entreprises Française d'y répondre. Bravo pour le patriotisme !!!! Bientôt nous parlerons Allemand dans les hôpitaux Français.

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    De toute façon Bruxelles ne le laisserait pas faire. Il suffit de voir les véhicules de police ou de gendarmerie. Renault et PSA c’est fini. Maintenant ce sont des Ford ou des japonaises. Nos impôts font tourner des entreprises étrangères grâce à l’OMC et à l’U.E.
    Tant que nous n’auront pas dénoncé les traités qui nous lient et nous tuent à petit feu on ne s’en sortira pas.

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    Montebourg c’est la caution vaguement souverainiste du PS. Un peu comme Guaino à l’UMP.

    Idiots utiles du mondialisme. Si Montebourg était plus cohérent que prétentieux, ça ferait longtemps qu’il ne serait plus dans ce parti.

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    Il faudrait rajouter cet extraordinaire vidéo:
    http://www.dailymotion.com/video/xjz0gs_todd-vs-hollande-ko-en-moins-d-une-minute_news

  • fifi0682
    fifi0682     

    a rajouter..il n'y aura pas dissolution mais mise d'un bon copain à la place du gêneur!!! comme ils ont fait partout depuis 18 mois!

  • fifi0682
    fifi0682     

    question! si on commande pas français, c'est certainement un problème de coût non? Peut-être que L'Ugap veut faire faire des économies aux contribuables? L'état n'a pas vocation non plus de gaver des entreprises françaises qui, comme tout le monde sait, augmentent toujours les prix quand c'est une administration toujours peu regardante qui achète!!!

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Juste une question, qu'est ce qu'il a redressé depuis qu'il est ministre ? A chaque fois qu'il va visiter une entreprise celle-ci ferme juste après ! Ça c'est du redressement !!

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire