En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La ministre du Commerce Extérieur, Nicole Bricq, souhaite réunir les différents organismes de soutien à l'exportation française.
 

Trop complexe et peu lisible, le système français de soutien aux entreprises françaises qui souhaitent se développer à l’étranger est souvent critiqué. Pour clarifier la situation, Nicole Bricq a annoncé la création d’ "une bannière unique".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • iliadepartners
    iliadepartners     

    Me la Ministre,

    Vous proposez une mission en Birmanie avec Ubi France, trouvez vous acceptable qu'une entreprise française désireuse de s'implanter dans ce pays, vienne chercher des informations à l'Ambassade de France et ne soit pas reçue ? J'ai fait le déplacement il ya 15 jours à Rangon, et à l'Ambassade, dans le SAS à l'entrée, on m'a demandé
    d'appeler le service Ubi France, à 5 mts de moi pour collecter les informations économiques et réglementaires !!!! au téléphone, on m'a ensuite expliqué que l'Ambassade et Ubi France dans les mêmes locaux ne disposaient d'aucune information et ne pouvaient pas me recevoir , même 2 mn !!!!! Sont ils réellement les bons acteurs pour appuyer les entreprises à l'export ? Daigneront ils enfin nous recevoir physiquement après un voyage de plusieurs milliers de km ? Merci

Votre réponse
Postez un commentaire