En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
En ouvrant le capital des études notariales, Bercy veut faciliter l'installation des jeunes notaires.
 

Emmanuel Macron va présenter son projet de loi sur les professions réglementées courant octobre. S'il est prêt au dialogue, le ministre reste inflexible sur certains points, notamment, l'ouverture du capital des études de notaires.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Numéro 6
    Numéro 6     

    Pour avoir eu à ces gens, je peux dire que c'est un beau métier de fumiste. Bâclage, oublis divers et variés, négligences voire désinvolture. La seule profession de notaire (rédiger des actes et appliquer le Droit) n'est pas leur priorité, il semble qu'ils soient plus concentrés sur leur activité de marchand de biens (plus juteuse) puisqu'ils ont tous une agence immobilière en annexe.

  • nico35
    nico35     

    4653 Etudes !!!

    Messieurs les journalistes, si vous voulez être pris au sérieux faites votre travail correctement ! Il y a au moins 2 fois plus d'études en france.

Votre réponse
Postez un commentaire