En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La sécurité privée a des marges de progression, selon le patron de Securitas France
 

Avec les attentats du 13 novembre, la sécurité est évidemment devenue un enjeu des plus importants. Pour l'améliorer, le président de Securitas France, Michel Mathieu, a proposé quelques solutions simples mais aussi la possibilité d'armer les agents sur quelques sites "extrêmement sensibles".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bernadete
    bernadete     

    une grande erreur, ne pas travailler avec les entreprises du privé, et ne pas leur donner des possibilités de renseignement, un homme fiche S ne devrait pas avoir accès à un poste dans la sécurité, rien que devoir l'écrire est absurde. La dernière phrase de l'article donne froid dans le dos, une personne qui se radicalise et devient potentiellement dangereuse, une entreprise qui assure la sécurité ne peut rien faire, la signaler tout de même mais rien de plus à ses dires.

Votre réponse
Postez un commentaire