En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pacte de responsabilité: Ayrault veut un compromis "gagnant-gagnant"

Mis à jour le
Jean-Marc Ayrault a exprimé ses voeux aux parlementaires
 

Jean-Marc Ayrault présentait, ce mercredi 22 janvier, ses vœux aux parlementaires. Il y a reconnu que la situation économique restait difficile en France et a défendu le pacte de responsabilité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • lolodu54
    lolodu54     

    Cela va surement se traduire par un donnant PERDANT . Avec le poujadisme de monsieur JEAN MARC ZERO NUL DOUTE QUE CE NE SONT PAS LES ENTREPRISES QUI VONT CRACHER AUX BASSINETS ! Vu qu'il n'est pas le propriètaire des entreprises privées et qu'il ne peut en AUCUN CAS les obliger à embaucher . C'est comme pour la TVA aux restaurateurs (cadeau sarkosy ) en son temps , on a vu le résultat ! ils se sont gavés mais n'ont pas créer plus d'emplois ! de plus le prix des assiettes n'a pas baissé pour autant ! donc tout cela pour dire qu'il (mr ZERO ) nous enfume une fois de plus . VOTEZ mais VOTEZ UTILE !

  • susan34
    susan34     

    .

  • susan34
    susan34     

    Quant aux 59 lois, fautil rappelé que la quantité n'est pas la qualité et que la plupart de ces lois dont ils se glorifient ne "servent à rien" et sont hors sujet, juste des faux semblants ou des vélléités marxistes d'imposer la pensée unique

  • susan34
    susan34     

    Eh oui, prof d'allemand n'est pas chef d"'entreprise ni economiste..les "conneries" ça fusent

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    C'est vraiment des boeufs. A quoi bon faire des études pour penser comme un âne? Déjà la situation économique n'est pas "difficile", est elle tout simplement mauvaise avec un taux de chômage HISTORIQUE. Ces histoires de donnant-donnant c'est une juste grosse connerie, à chacun son boulot. Le secteur privé ce n'est pas l'administration, où tout est fait par décret en gaspillant de l'argent qu'on a pas. Toi, Jean-Marc, tu nous sort du socialo-marxisme Français mortifère qui plombe les agents économiques, et les boîtes vont embaucher quand la demande sera là.

Votre réponse
Postez un commentaire