En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pierre Mauroy est mort ce vendredi 7 juin
 

Pierre Mauroy est mort ce vendredi 7 juin. Premier ministre de 1981 à 1984, il a été l'instigateur des 39 heures, de la cinquième semaine de congés ou encore des grandes nationalisations comme Suez ou Rhône-Poulenc. Mais aussi du virage de la rigueur en 1983.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • jpmultimed
    jpmultimed     

    Quelques précisions sur mon propos : Les dévaluations qui se sont produites en 1981, 1982 et 1983 , ont, avec les emprunts importants qui ont accompagné, pour combler les trous déjà laissés, par les décisions prises, mis le franc dans un état de faiblesse sur les marchés, qui ont conduit notre monnaie à être sous évalué de10% par rapport au mark, quelques années plus tard, au moment du passage à l'euro et du calcul de parité euro/franc le 31 décembre 1998. Il reste quand m^me à l'origine des causes qui ont déclenché la position de franc. Ce qui de fait, a bien rendu service l'Allemagne, déjà engluée financièrement dans le cout abyssal de la réunification qui a été constaté quelques années plus tard.
    Si les 35H n'ont pas été "voté" sous la bannière de P.Mauroy, puisqu'il avait déjà fait admettre les 39H, le processus lui, était enclenché, dans la mesure ou il faisait partie des propositions de campagne de F.Mitterrand. Il a néanmoins continué à travailler sur ce projet avec Mme Aubry sous le gouvernement Jospin, jusqu'au vote de la loi et a sa promulgation avec une date d'effet au 1er janvier 2000.

  • orion
    orion     

    Vous mélangez beaucoup de choses, 35 heures, réunification allemande, passage à l'euro,..., toutes ces choses là ne se sont pas produites du temps de P.Mauroy à Matignon. Je vous rejoins sur le fait que le passage de P.Mauroy a été calamiteux pour notre pays.

  • Hollande007
    Hollande007     

    Bon debarat

  • jpmultimed
    jpmultimed     

    Dans sa région Nord et dans sa ville de Lille, il laissera un très bon souvenir et les personnes qui l'ont côtoyés regretteront le vide laissé par sa disparition. Mais malheureusement, on ne gère pas la France comme une métropole et les souvenirs laissés au français de son passage à Matignon ne sont pas du même ordre. Les nationalisations, les 35 heures, une revalorisation historique du SMIC et la retraite à 60 ans, qui ont mis à mal notre économie, ont obligé le gouvernement de l'époque à faire un virage à 180 degrés en ayant en parallèle, un recours à l'emprunt, dans les mois qui ont suivis ces décisions irréfléchies Les dévaluations successives du franc face au mark, au moment du passage à l'euro, qui ont très largement profité à l'Allemagne, enlisée qu'elle était, dans le gouffre financier de la réunification et l'accumulation de toutes les erreurs décrites, empruntes d'une idéologie déjà révolue pour l'époque, à la veille de la chute du mur de Berlin, nous ont laissé d'amères souvenirs et une dette colossale, dont nous supportons aujourd'hui encore, stigmates et conséquences. Espérons pour le moins, que le rappel de ses souvenirs, évitera aujourd'hui à ses anciens camarades, de continuer à orchestrer les mêmes erreurs, que celles commises par le passé. Car cette fois, la France ne s'en remettrait pas.

Votre réponse
Postez un commentaire