En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Etat est le premier actionnaire de Safran.
 

L'équipementier aéronautique compte mettre en place un système de retraites chapeaux bénéficiant à 380 de ses hauts cadres. Mécontents, les syndicats ont envoyé une lettre à Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Celimene
    Celimene     

    on a l'impression que l'on découvre les retraites chapeaux ! mais toutes les grandes entreprises les pratiquent ... cessons cette hypocrisie ! MM. les journalistes vous bénéficiez aussi d'avantages et de niches fiscales (renouvelées pour 2014 par la gauche) !! cela ne vous gêne pas me semble-t-il ! pendant ce temps on ne parle pas d'autres choses et cela permet de faire du matraquage ... et les syndicats plus hypocrites les uns que les autres sont tout à fait au courant !!! ils sont dans les conseils d'administration et ne se gênent pas pour tirer la couverture à eux .... on vit une époque formidable ... tout dans le paraître ! dans le mensonge ! on fait croire tout et n'importe quoi ... alors demain quelle entreprise allez-vous nous sortir ... il va vous falloir faire des pages entières !! plus cela va pire c'est ...

Votre réponse
Postez un commentaire