En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les prévisions de croissance pour 2013 ne sont pas arrêtées, assure Bercy répondant ainsi à Laurent Fabius.
 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé qu'il n'y avait « pas de cacophonie » au gouvernement au sujet des prévisions de croissance, après des propos du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius qui ont suscité une mise au point de Bercy.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

48 opinions
  • verdict
    verdict     

    ...lui qui du temps où il était premier ministre, a dissimulé la vérité sur le sang contaminé, et fait mourir des milliers de transfusés...

  • MORT DE RIRE VERITABLE
    MORT DE RIRE VERITABLE     

    non la cata le caca tout simplement!

  • SMAGGHE
    SMAGGHE     

    IL NE SAIT PAS DU TOUT OU IL EN EST

    TELLEMENT IL DÉPENSE

  • france6
    france6     

    quand je pense que nous payons un certain Serillon pour éviter toutes cette cacophonie!!on se fou de nous!en long,en large et en travers!!

  • barbo
    barbo     

    Furax, le représentant de la CGT, majoritaire à l’usine Goodyear d’Amiens-Nord. Ce mercredi, sur RTL, Mickaël Wamen a estimé que le patron américain de Titan International était proche de "l’asile psychiatrique". Il est vrai que la lettre envoyée le 8 février par Maurice M. Taylor Junior à Arnaud Montebourg, rendue publique dans Les Echos de ce jour, ne s’embarrasse pas de subtilités contre le syndicat et le gouvernement. Ayant renoncé à reprendre Amiens-Nord, Taylor écrit notamment au ministre du redressement productif : "J’ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés, mais ne travaillent que trois heures. Ils ont une heure pour leurs pauses et leur déjeuner, discutent pendant trois heures et travaillent trois heures. Je l’ai dit en face aux syndicalistes français. Ils m’ont répondu que c’était comme ça en France. (…) Vous voulez que Titan démarre une discussion. Vous pensez que nous sommes si stupides que ça ? Titan a l’argent et le savoir-faire pour produire des pneus. Qu’a le syndicat fou ? Il a le gouvernement français (…)" "Ce n’est pas une lettre incendiaire, c’est une lettre insultante >, a rajouté Wamen. C’est exact. Reste à savoir si ce qu’écrit brutalement ce "Yankee", qui prend visiblement plaisir à provoquer sa propre caricature, est totalement faux, un peu exagéré ou malheureusement exact. Pour ma part, je trouve que les attaques portées contre "le syndicat fou" sont recevables.

    Tout d’abord, Taylor n’est pas le seul à critiquer l’attitude de la CGT à Amiens-Nord. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a estimé que ce syndicat non réformiste portait, à cause de sa "position dogmatique", une responsabilité dans la fermeture du site, faute d’avoir voulu négocier un accord pour sauver les 1200 emplois. En 2007, un tel accord avait permis le maintien du site voisin d’Amiens-Sud où travaillent un millier de salariés. En l’occurrence, la CGT a donc fait le choix du chômage et de l’assistanat plutôt que d’un statut de salarié renégocié à la baisse. Il est permis de trouver cette attitude irresponsable. Surtout, le patron de Titan met le doigt sur la faiblesse intrinsèque du syndicalisme français, due à son absence de légitimité. Rappelons que seuls 8% des salariés sont syndiqués, surtout dans le secteur public. Le monopole de la représentativité, avalisé par le pouvoir, repose sur une chimère. Les syndicats n’existent que sous perfusion de l’Etat, des collectivités locales et des entreprises, puisque les cotisations ne représentent que 3 à 4% de leurs budgets. Si bien que Taylor, en dépit d’un cynisme agaçant, a raison quand il souligne que la CGT politisée, qui a appelé à voter Hollande et peut saboter un accord à sa guise, ne tient que grâce au gouvernement français. Il est bon que ces vieilles vérités oubliées soient rappelées…

  • VBNFD
    VBNFD     

    M. Moscovici "a beau en appeler au "sérieux", rien ne l'est quand un pouvoir s'engage sur des buts qu'il sait intenables, en espérant un miracle qui ne se produira pas".

    Croire aux miracles: c'est l'une des deux éventualités auxquelles nous sommes confrontés et, en fin de compte, la moins abjecte.

    L'autre hypothèse, c'est que Hollande et ses suppôts veulent, très consciemment, nous jeter dans le chaos pour promouvoir au plus vite le "grand remplacement" et, finalement, la charia.

    Quant à eux, dhimmis éminents, ils seraient traités avec tous les honneurs qui leur sont dus, croient-ils.

    Ils perdraient vite leurs illusions, car ils seraient les premiers à être égorgés ou décapités.

    Comme disait à peu près Mahomet II aux collabos grecs: "Vous avez trahi votre empereur, vous êtes capable de me trahir moi aussi. Le plus sûr, c'est de vous mettre à mort".

  • nico0000
    nico0000     

    Difficile de faire de la croissance. Les différents artifice d’Effets d'annonces depuis quelques mois ne donne pas vraiment envie de sortir le matelas. C'était prévisible et pas besoin d'une boule de cristal.

  • CHADLIATU
    CHADLIATU     

    Comme tous les politiques mon cher, ne mélangez pas tout, je parlle de croissance.

  • gaule et france
    gaule et france     

    c'est fou comme le discours de Mai 2012 a changé(cela me rapelle Mai 81)tous les indicateurs laissent à penser que dans les milieux autorisés,on s'autorise à penser que la réalité est et sera bien différente que celle que les socialistes vous ont fait avalé.mais continuez de vivre dans cette consommation débridée,elle vous donne l'oimpression d'exister.

  • gaule et france
    gaule et france     

    ils n'ont jamais baissé leur salaire de 30 % car cela a été jugé anti-constitutionnel donc ils ont juste baisé les pauvres d'esprit qui ont cru en eux ,les gentils socialistes

Lire la suite des opinions (48)

Votre réponse
Postez un commentaire