En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La dette de l'UMP atteignait 74,5 millions d'euros en juillet dernier.
 

Alors que le dépôt des candidatures à la présidence du parti s'est achevé ce mardi, la priorité pour le gagnant sera de redresser des finances exsangues. Et certains prétendants ont déjà leur petite idée sur la question.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • gussaoc
    gussaoc     

    Une super idée que j'ai!!!! l'Ump comme des émissions de téléréalité, organise des référendums sur tous les sujets qui fachent les Francais entre eux! Pour les adhérent c'est gratos cet pour tous les autres c'est payant. tien déjà en commencait par la présidence de l'Ump puis les primaire, puis le mariage puis la Vi république! Chiche mais attention il faut déposer le brevet avant que les soc nous pique l'idée; autant que cela soient eux qui payent, ils ne feraient que de nous rembourser l'argent qu ils nous ont piqués depuis 2012

  • lesemian
    lesemian     

    ..Et pendant ce temps, Le "candidat modeste" repart en campagne ( mais sobre), avec, pour sa com. "un petit contrat passé en toute transparence avec une petite PME", entouré d'une "petite équipe" travaillant (bénévolement et en toute transparence) dans leur petit et sobre QG de campagne du modeste VIIIem, loué une misère...Seul une petite vingtaine de meeting est prévu sur les 2 mois que durera cette petite campagne...Bien évidemment, les petits moyens de la modeste campagne du Sarkozy-nouveau ne sauront être financé, en toute transparence, ni par l'argent du parti , ni par l'argent public, les différents candidats devant bénéficier de moyens et budgets "équitables" pour un vote et une élection incontestable. Toutes les mesures sont d'ors et déjà prisent pour garantir cette l'équité et veiller à la transparence et à la régularité de ces primaires: la COCAE et la CONARE sont missionnées à cet effet ...C'est dire

Votre réponse
Postez un commentaire