En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Cour des comptes juge sévèrement le syndicalisme dans la police
 

Dans un référé publié ce lundi 20 avril, la Cour des comptes pointe du doigt les grandes facilités accordées par le ministère de l'Intérieur aux syndicats de policiers. Coût de cette cogestion: plus de 54 millions par an.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    Enfin une catégorie qui franchit le cap des 50% de syndicalisation. Pour les reste ce rapport de la Cour des Comptes est conforme à ce qu'on peut trouver dans son corollaire Rapport Perruchot jamais publié et encore interdit de publication pour une période de 25 ans.
    Dans une grande démocratie, le peuple pourrait avoir accès à ce qui concerne l'utilisation des recettes publiques.
    Le plus simple serait que les syndicats puissent s'auto financer, ce qui serait une garantie d'indépendance économique et politique.

  • Pseudome
    Pseudome     

    Il y a des réformes à faire partout, tout le monde devrait plus étudier, la culture générale et spécialisée est indispensable pour évoluer ... les êtres évolués sont respectueux des bons codes de la vie et n'ont pas besoin d'être contrôlés. Les réformes auraient dû être faites depuis longtemps. Mais, il faut tout de même des professionnels qui trouvent les agresseurs des victimes, car la justice est importante pour faire réparer les erreurs.

Votre réponse
Postez un commentaire