En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a confirmé qu'une baisse du coût du travail ferait partie des décisions du gouvernement sur la compétitivité
 

C’est le ministre de l’Economie Pierre Moscovici qui l’a annoncé ce 5 novembre : les décisions du gouvernement sur la compétitivité incluront bien une baisse des charges patronales.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • taylor
    taylor     

    Mais dite-moi le MELENCHON,c'est pas lui qui a appelé a voter Hollande au deuxieme tour et qui a recommencé aux législatives!!!! Votre parole n'est plus crédible malheureusement pour vous!Vous allez avoir du sang de travailleurs sur les mains!!!

  • caton le jeune
    caton le jeune     

    Absolument pas! Les Français (du moins l'immense majorité) n'ont pas à se serrer la ceinture (comme s'ils ne le faisaient pas déjà) pour régler les conséquences d'une crise dont nous ne sommes pas coupables. Je te rappelle que si nos finances publiques sont à ce point dégradées, c'est principalement en raison de l'effondrement économique lié à l'explosion de la bulle spéculative des subprimes, auquel il faut ajouter les cadeaux fiscaux qui se sont multipliés en faveur des plus riches depuis la réforme Fabius de 2000. Avant de payer quoi que ce soit, nous devons procéder à un audit citoyen de la dette afin d'en connaître la structuration exacte ainsi que de savoir qui en sont les détenteurs. Cela fait, nous pourrons déterminer quelle proportion de cette dette odieuse fera l'objet d'un défaut de paiement, prélude indispensable au redressement de nos comptes nationaux

  • caton le jeune
    caton le jeune     

    Après avoir ratifié le Pacte Markozy avec la droite (un nouveau traité européen qui supprime la souveraineté budgétaire du Parlement et condamne le pays à l'austérité à vie), voilà que les Pseudo-Socialistes s'empressent de souscrire aux propositions de l'UMP. A croire que les électeurs n'ont voté pour rien. Il faudra quand même qu'ils expliquent que la baisse des cotisations sociales se fera aux dépens des revenus des ménages via l'impôt direct (CSG) ou indirect (TVA). Et qui dit baisse des salaires, dit aussi baisse de la consommation. Dans un pays où la consommation domestique représente près de 80% de l'activité, et alors que tous nos voisin suivent les mêmes politiques de déflation compétitive, il faudra aussi qu'ils nous expliquent comment cette mesure peut aider l'économie française. Le seul résultat sera l'explosion du chômage comme corollaire de l'effondrement de la croissance et bien sûr l'inévitable montée des tensions sociales et du racisme. En réponse à cette politique ignoble, il faut qu'il y ait le plus de monde le 14 novembre prochain dans la rue lors de la journée européenne de manifestation contre l'austérité. Moi j'y serai avec tous les militants du Front de Gauche

  • claude36
    claude36     

    Salut jeff : Quel est ton revenu mensuel ?

  • claude36
    claude36     

    J'attends de voir pour y croire. Mais il y normal que nous payons en fonction de nos revenus pour rembourser les dettes de la France dont nous avons tous une part de responsabilité. Mais seulement à partir de certains niveaux de revenus. Ne pas toucher en dessous de 1500 Euro de revenus pour un célibataire, et pas en dessous de 2500 Euro de revenu pour un couple. Au delà de ces sommes, tout est possible et permis.

  • jeff1965
    jeff1965     

    aucun homme politique a le courage de faire payer les vrais coupables et le salarié lui va payer mais si moi je perd sur mon salaire je dépose plainte contre l'état c'est sûr...

Votre réponse
Postez un commentaire