En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Louis Gallois s'est présenté à Matignon ce lundi, pour remettre son rapport à Jean-Marc Ayrault.
 

Louis Gallois a remis son rapport au Premier ministre, ce lundi 5 novembre. Il prône un "choc de compétitivité", partant d'un "diagnostic assez sévère" et confirmant la baisse de 30 milliards d'euros de charges. Mise à jour: 13h23.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • caton le jeune
    caton le jeune     

    Ah le bon vieux "choc de compétitivité"! Quand est-ce qu'on précisera aux salariés que cette expression n'est que l'équivalent de la baisse des salaires réels (par le transfert des cotisations vers l'impôt direct ou indirect qui pèse sur les ménages)! Mais il paraît que nous n'avons pas le choix mon pov monsieur, c'est la mondialisation qui nous oblige à nous livrer cette guerre économique. Ah oui! cette mondialisation orchestrée par les gouvernements depuis trente années afin de mettre les salariés du monde entier en compétition! Cette mondialisation qui profite qu'à une très mince élite qui voit ses profits exploser (aux USA, les 0,1% les plus riches accumulaient 7,5% du revenu national en 2005 contre 2,9% en 1985) de la population mondiale pendant qu'elle appauvrit l'immense majorité qui a de plus en plus de mal à accéder aux consommations de base (il y a 8 millions de pauves dans notre pays, 20% en Allemagne). Cela suffit! D'autres solutions existent comme le proposent d'ailleurs les économistes du Front de Gauche (protectionnisme, stricte régulation de la finance mondiale, dévaluation de l'euro, relance de la demande par l'investissement public et la consommation domestique). Arrêtons de nous laisser tondre sans broncher! Tous dans la rue le 14 novembre prochain pour la journée européenne de mobilisation contre l'austérité. Vive la révolution citoyenne!

  • Jean Claude Garcia
    Jean Claude Garcia     

    A le fameux rapport de Louis Gallois! L'UMP est en plein fantasme! Mais ce rapport, quand on le regarde bien dans les détails, il s'inscrit totalement dans la logique financière qui a depuis plusieurs année mis les Etats sur la paille!!! Il ni a rien qui puisse inverser cette escalade! Les riches toujours plus riche, plus de pauvres et ceux qui le sont déjà, durcissement de la précarité! Toujours les mêmes qui doivent payer! Alors le rapport GALLOIS, même si il fait roucouler les bastions de toute la droite Française, c'est de la merde!

  • wolf50
    wolf50     

    une bonne révolution , tous dans la rue , inadmissible que l'on tape encore sur la classe d'en bas , les gros patrons croulent sous notre fric que l'on nous pille , merci l'umps

  • schadwinkel suzanne
    schadwinkel suzanne     

    De toute façon,pour consommer plus,il es faudrait les moyens.(hausse de la tva,csg,0,3%sur les retraites,que reste-t-il?Quand je vais en Allemagne,une salade feuille de chaine me coute 25 centimes,une botte de radis 15 centimes,un concombre 25 centimes,en plus produit par les maraichers allemands.En terme de qualité,en france,tu peux courir.Plus de plastique,dans les voitures,bref,une qualité excécrable,tant pis pour le consommateur,pourvu que les entreprises font du bénéfice,au détriment des consommateurs,qui une fois de plus,doivent se montrer patriotiques.LAISSEZ MOI RIRE !!!

  • volcan
    volcan     

    Devinez qui va payer pour que les patrons conservent leur marge.............. j'attends !!!!

  • Claudius
    Claudius     

    @ dnomyar, le 05 novembre 2012 à 13h34 ; Exact , ils ne veulent juste ce servir de ce rapport , que pour arranger les gains patronaux , petit arrangement fait dernièrement au congré du MEDEF , d'où le sourire de Laurence Parisot ( sans pertes d'ailleurs car remplacé par une TVA à 21 % bientôt ), ces derniers leurs remettront quelques enveloppes bien garni en compensation et dessous de table pour les remercier ? ? ? ? ?

  • eric44
    eric44     

    baisser les charges c'est le rêve de toute entreprise. Ce qui fait un manque a gagner pour l'Etat. Faudra équilibrer par les gains dûs aux exportations. La question est : baisse des charges <= augmentation des exportations ? Simple supposition. Si le coût du travail était l'alpha et l'oméga, la Grève serait forte en exportation. Or ça n'est pas le cas. Mais bien sûr ce serait un coup de pouce pour réduire les prix à l'export et donc augmenter la demande. Mais encore une fois, le jeu en vaut-il la chandelle? Soutenir l'exportation, l'innovation, la recherche et la qualité des produits, oui, mais encore faut-il que cela corresponde à une demande. Vous avez beau produire les produits les moins chers, les plus plus beaux et de meilleurs qualités si cela ne correspond pas à la demande, cela ne sert à rien. Chaques entreprises (pas seulement à l'export) est de se placer face à une demande et suppose au préalable une bonne stratégie. Ce que beaucoup de dirigeants semblent ignorer (je ne parle pas de Gallois bien sûr). Et quid de la productivité organisationnelle?

  • dnomyar
    dnomyar     

    ... EXPORTER, oui mais quoi ?, j'ai fais le tour de mon appartement, électo-ménager, télévision, chaîne, téléphone, ordinateur, Clio etc... rien de français, même les légumes viennent de l'étranger (pardon d'Europe),

  • taylor
    taylor     

    Oui bonne idée, mais nos élites UMPS se gavent de fric grace a ce système! cela a commencé avec la chute du mur de berlin et l'effondrement de L'URSS!

  • Aramis
    Aramis     

    Il faut taxer à 33% sur tout ce qui est importé avec des marges exorbitantes , cela fera revenir les entreprises en France

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire