En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

« Récession », le mot qui fâche le gouvernement

Mis à jour le
Eric Woerth a craqué le premier : il a admis aujourd'hui vendredi que la France est en "récession technique".
 

Le spectre de la récession a refait surface avec les nouvelles prévisions de l’INSEE. Au gouvernement, à l'exception d'Eric Woerth, on rechigne à employer le terme.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • CHAMSIA
    CHAMSIA     

    La panthère est lachée le mot récession est prononcé tant mieux il faut dire la vérite aux gens c'est une évidence et mettre tout en oeuvre pour revenir sinon au plein emploi mais que l on retrouve vite la pente du renouveau et on saura alors si tous nos gouvernants européens ont la taille patron.

  • paulhac
    paulhac     

    Mr Woerth otez moi d'un doute, en matiére de transparence, dans les années 2000 vous étiez associé chez Arthur Andersen ? Que disiez vous au sujet d'ENRON avant que le scandale éclate, comme Me Lagarde tout va trés bien ...
    Aujourd'hui que A Andersen n'existe plus, pouvez vous affirmer que votre ministére n'est pas client de Bearing point ou de KPMG ?

Votre réponse
Postez un commentaire