En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le gouvernement planche actuellement sur la remise à plat de la fiscalité.
 

Selon l'ancien ministre de l'Economie Thierry Breton, la retenue à la source de l'impôt sur le revenu permettrait d'injecter 20 à 30 milliards d'euros dans l'économie. Ce qui va à l'encontre de la thèse communément admise.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Dumo
    Dumo     

    tout ça pour faire rentrer un maximum dans les caisses de l' Etat mois par mois..quant aux 20 ou soit disant 30 milliards d' euros (encore de la spéculation a quelques petits milliards près pour ces comptables !).. directement injectés dans l' Economie .. Et de quelle façon, et proportionnellement dans quels secteurs ? résultat tout ce qui les intéresse ce sont les entrées d' argents ... et peu de réflexion sur le retour de cet argent dans notre économie..!

  • HERRIN
    HERRIN     

    Vous êtes des furieux , vous êtes contre tout et particulièrement suspicieux envers l'état , perso je pense que la retenue à la source est une des bonnes pistes , au moins on évite les surprises ..........

  • booboo
    booboo     

    QUELLE BLAGUE ; et si ma tantes en avaient on l'appelerait mon oncle ?????

  • bonzai
    bonzai     

    tout a fait d'accord avec vous Ansaldo.

  • bonzai
    bonzai     

    N'IMPORTE QUOI POUR NOUS FAIRE AVALER LA PILULE DE LA RETENUE A LA SOURCE.

  • c j p
    c j p     

    « Payer ses impôts est un devoir glorieux ». La formule est du regretté président Mao-Tsé-toung. Et c’est vrai !
    Oui, il est glorieux de payer des impôts pour effacer les dettes (4 millions) du journal L’Humanité. Et apporter 2 milliards de subventions (directes et indirectes) à la presse écrite car il faut bien aider les miséreux à se faire entendre : Le Point (Pinault propriétaire), Les Échos (Arnault), Le Monde (la banque Lazard et Pierre Bergé), Libération (Rothschild), la PQR (les banques mutualistes et le Crédit agricole).
    Oui, il est glorieux de payer des impôts pour subventionner à hauteur d’un milliard des syndicats de moins en représentatifs, et de plus en plus inutiles, sinon nuisibles.

    novopresse.info ( journal de ré information,) lisez sa vos le coup d’œil.

  • nad 33
    nad 33     

    nous payons bien assez,pourquoi ne viendraient ils pas chercher notre fric a la maison tous les mois? ils enverraient des collecteurs d’états...... NON ,cela suffit ces ministres ont des idées pour piquer nos tunes mais pas pour bien les utiliser,commencez par économiser et arrêtez de mendier!!!

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    En prélevant à la source l'IRPP les cotisants verront encore moins tout ce qu'ils paient et les prélèvement pourront ainsi augmenter sans que les cotisants réagissent. Tel que cela est déjà fait pour les charges sociales sur salaire.

Votre réponse
Postez un commentaire