En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Commission avait, l'année dernière, axé ses recommandations sur la réforme des retraites.
 

La Commission européenne livre, ce lundi 2 juin, ses recommandations à l'égard des pays de l'Union. La France risque une nouvelle fois d'être pointée du doigt pour la mise en oeuvre trop lente des réformes de structures. Mais sans procédure de sanction pour déficit excessif.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • kent
    kent     

    Avec ce machin, on s'est donné le bâton pour se faire battre : Punis, normal car on ne respecte pas la règle du jeu, il fallait réfléchir avant de cautionner n'importe quoi.

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    La Commission veut rècuperer pour son budget ( malheureusement pas pour son personnel, car la question est dèjà règlée) . En effet c'est avec 1% du PIB que l'Union fonctionne. Donc c'est tuout simplement une question financière qui interresse la Commission dans un premier temps. Dans la rèalité, le travail au noir, le commerce du corps, le traffic clandestin,les jeux d'argent illicites, le blachiment d'argent de la drogue font partie intègrante d'une èconomie d'un Etat. L'Etat connait son importance, mais ne souhaite pas l'intègrer pour la raison inverse de la Commission, car il faudrait qu'il verse plus pour l'Union. Encore une fois, c'est toujours les gens honnètes qui payent pour les autres....

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Il suffit de vouloir faire quelque chose dans sa vie, et ne pas attendre que de son Etat. Quand un pays est mal gèré et que son cout rend la vie impossible à son peuple, et que ledogmatisme fait parti de la pensée nationale, il faut tenter sa chance ailleurs. Certes c'es t bien plus facile seul qu'en famille. Mais au moins pour les parents décu de la gestion de la nation, il ne sert à rien de critiquer l'Europe, car les voyoux sont nos èlus. Bruxelles souhaite la rèussite, la prospèrité, la liberté , le gout à s'expatrier pourque chacun se rende compte que nous avons rèussi ce que des centaines de gènèration d'Européens n'ont jamais pu faire: vivre . Moi il y a 25 ans, j'ai choisi de quitter la Provence, alors que j'avais un emploi à vie. Une vie que mes amis m'enviaient car j'ètais toujours en vacances pour eux. Et pourtant je suis parti pour l'humidité permanante et le bacon au petit dèjeuner. Des angoisses de tout immigré ( je ne supporte pas d'ètre appelé expatrier, car la France n'a aucun pouvoir sur moi, en dèplaise à tous les fonctionanires indèlicats qui m'ont faitent tant de mal, dont je ne souhaite que le pire pour leur existence) qui m'ont rendu fort et assurèemt positif. Sans l'Europe je me sentirai prisonnier, comme mes amis maintenant qui vivent dans le midi, mais angoissent pour leur avenir... Oui l'Europe c'est une chance. Faut-il avoir le courage pour la tenter? assurèment. En espèrant que tous les jeunes sans travail, essayent au moins d'en faire l'expèrience. C'est bien un espoir que tant d'immigrés devenus français ont choisi dans le passé pour ne pas subir. La France est un beau pays et il est toujours possible d'y retourner...

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Franchement la France qui santionne l'Europe. Je veux savoir comment? 24 sièges de frontistes, c'est certains que les insultes seront plus nombreuses maintenant au parlement. Mais cela va changer quoi finalement? Je vous rassure la Commission n'a rien à faire de l'opinion du parlement quand il faut sanctionner. Et les dèputés qui ont tenté de manipuler par la menaces des fonctionnairess de la Commission ont compris que leur habitudes domestiques se terminaient dans la presse. C'est la raison de l'immunité et l'inviolabilité à vie du personnel permanant de la Commission. Le Parlement a des missions à remplir . La Commission a les siennes, comme le Conseil. Les citoyens comme les entreprises au contraire ont la possibilité de poursuivre la Commission devant la Cour del'Union. Et cela fait beaucoup avancer la jurice prudence européenne. Bruxelles est souvent la seule solution quand un pays commela France ne se met pas en conformité. Vous ignorez vos droits de citoyen européen, et vous ne trouverez pas un avocat pour vous les enseigner surtout dans un Etat corrompu...

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Marine ne peut rien faire que de d'enrichir son parti. Je crois que vous ignorer encore ce qu'est le FN. La Commission n'a pas d'ordre à recevoir d'un ETAT , C'est une institution à pouvoir supranational. Quelque chose vieux de plus de 50 ans, qui semble nouveau pour ce qui ècoute Marine. Marine ne tiendrait pas 20 minutes devant un reprèsentant de la Commission, et elle le sait parfaitement. La France n'a pas de vrais professionnels du Droit européen au parlement. Des parachutés avec le meme bla bla, qui se targuent de travailler sur quelques projets. Alors que chez certains de nos voisins , ils ont la chance de choisir des bètes de courses quio savent de quoi ils parlent. Alors c'est certains Marine peut dèbatre face à des amateurs et se sentir dominatrice. Mais à Bruxelles marine n'est qu'un reprèsentant, certe qui fait le show pour les journalistes , mais comme tout euroceptique du moment vit bien de cette situation paradoxale. Pour ses sympatisants FN, je conseillerai de commencer par lire le Traité européen, car ils pourraient dècouvrir que Marine ne cesse de leur mentir sur" changer cette Europe". Finalement si on attend que le mot sanction en Europe, c'est que nos dirigeants à tous les niveaux du pouvoir profittent des succés de l'Europe pour se les attribuer... Quand Bruxelles participe à un projet, vous aurez toujours les èlus pour y investir. Au contraire quand Bruxelles refuse de participer, le projet se termine dans un carton!!! Est ce que Bruxelles servirait finalement de booster pour nos èlus? Certainement meme pour Marine quand elle accompagne son socialisme de discourt avec son nationalisme de convinction., elle utilise des conventions signées dans l'Union, pour critiquer Bruxelles. Franchement quand le Conseil fait ses petits arrangements, qui se permet d'introduire dans le Traité, est ce bien la faute dela Commission? Marine devrait plutot se pencher sur le Conseil, qui n'a cure de l'opinion des peuple, au lieu d'attaquer la Commission qui n'a pas mission de faire le Traité. Ce mèlange des genres, est typique de la dèsinformation par les partis europhobes, pour les sympatisants extrèmement manipulable par leur ignorance du fonctionnement des institutions européennes. Il faudrait pour commencer lire , s'informer, pour construire une rèflexion sur l'Europe au lieu de se faire lobotomiser par Marine, qui jubile d'avoir rèussi à tromper les veaux français comme Sarkosy l'aura fait en 2007, et Hollande en 2012.

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    La Commission n'a pas mission de choisir les membres du Conseil des chefs d'Etats. M Hollande a une expèrience de gestion sur de petite surface. On ne peut lui en vouloir, DSK fut èliminé. Il faut savoir que personne s'enrichit à Bruxelles des amendes. C'est remis dans le budget de l'Union. La France contribue plus pour le budget, à cause de sa culture politique à ne jamais reconnaitre ce qui n'est pas signé en France. J'ai fait l'expèrience, et c'est comme un vèrité. L'ignorance du droit international est le standart. l'article 55 de la Constitution est ignoré par 99.9999999% du peuple, incluant le personnel de l'Etat! Une calamité, dont chaque français souffre. Quand un Etat a dècidé que son citoyen ne peut soulever la Constitution devant un tribunal, sans au prèalable l'avoir ecrit, on n'est pas dans un Etat libre...

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Le français n'est pas le nombril de l'Europe. Le model français c'est le dèlire, l'aveuglement permanant. Ce n'est pas l'Erope qui crée le chomage. C'est le cout des charges sociales servant à faire vivre une partie de la nation par sa limitation deproductivité,a choisi de rester sans emploi car elle ne gagnerait pas plus quand travaillant. Alors que si les charges ètaient plus basses, cette population retrouverait sa place dans le travail... Concernant votre incomprèhension, c'est la chance pour le FN qui ne produit rien, mais s'occupe à rassembler les victimes de la politique menée en France par'UMPS. Le reste de l'Europe ne veut pas du modèle français. Savez vous que le cout de la vie en France est bien plus èlevé que chez nos voisins? Pourtant les prix à la consomation sont presque identiques, et l'energiey est moins chère!!! C'est le paradoxe français: ouvrerz les yeux. Vous payez pour les autres qui profittent d'un règime communiste qui n'existe plus ailleurs!!! Mais que croyez vous qui bossent à Bruxelles. Ce sont des gens comme vous, de millieux modestes, qui ont de la parenté au chomage, des parents malades sans pouvoir les faire soigner dignement comme en France. Ils sont très bien informé,meme en dehors des voies officièles de la problèmatique de la misère. Mais le communisme, la dèvaluation permanante, le dogmatisme de la statistique pour faire payer la dette à nos enfants, ce n'est plus possible !! Le problème c'est nos èlus qui ne savent pas dire non, et un peuple qui n'accepte pas que chaque jour qui passe l'Etat emprunte 800 millions d'€uro!!!

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Ou simplement appliquer une gestion de bon père de famille, et réduire les dépenses sociales. Ce que tous les autres dictatures totalitaires inhumaines comme le Canada, la Suède ou la Nouvelle-Zélande ont fait.

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Tes élus, tes représentants sous la V République, ont outrepassé le référendum, C'est le principe d'une démocratie parlementaire, et ont voté pour ces règles européennes. "Bruxelles" n'est pas un machin croque-mitaine abstrait qui donne des ordres, c'est un discours de populiste ça. Les PARTENAIRES européens de la France lui demande encore une fois de faire preuve de bonne gestion, ce qui serait la 1e fois depuis au moins 40 ans, et de respecter ses engagements - son contrat. La solution est connue, il faut vivre dans ses moyens et d'arrêter de vivre à crédit. Les impôts et charges sont déjà mortifères - parmis les records mondiaux, et on ne peut empiler du social et des fonctionnaires avec 0% de croissance.

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Bruxelles a un gros problème : les Etats qui ne respectent pas leur voisins. La France est mal gèrée, c'est pourtant simple!

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire