En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pierre Moscovici a vanté des "progrès" faits entre les deux pays sur la fraude fiscale.
 

Pierre Moscovici était en déplacement à Berne, ce jeudi 6 mars. Il voulait détendre l'atmosphère entre la Suisse et les Européens depuis le vote du 9 février, par lequel les Suisses ont décidé de limiter l'immigration.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Dumo
    Dumo     

    Déjà la Suisse n' a pas de compte a rendre a l' Europe sur des réformes qui la concerne. En France nous avons une classe politique qui est obligée de se rendre a l' évidence des grandes difficultés (occultées au maximum médiatiquement mais très visibles par les français dans la réalité) de notre ingérence et de nos limites en matière d' accueil d' une immigration massive depuis 2001.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    finalement, l'Europe a pardonné à la Suisse de vouloir remettre des quotas à l'entrée de son territoire ... comme quoi, tout est possible

  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    REGIONS FRONTALIERES : Aux municipales, rappelez-vous des élus principalement de gauche mais certains aussi de droite, qui ne vous ont pas défendu contre la TAXE CMU DES FRONTALIERS ET DES RESIDANTS ETRANGERS (8 à 13% du revenu brut à partir du 1/6/2014), qui va mettre en péril la pérennité de nos régions. VIRONS LES TOUS- VENGEANCE DANS LES URNES.

Votre réponse
Postez un commentaire