En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Rémunération des patrons:  Ayrault veut "s'inspirer" de la Suisse
 

En marge du séminaire pour l'emploi, lundi 4 mars, le Premier ministre a loué le choix des Suisses, qui devraient encadrer strictement les rémunérations des patrons.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • pat352
    pat352     

    3% de chômage y compris chez les jeunes, budget positif, dette maitrisée, salaire bien plus haut qu'en France, impôts raisonnable, il va avoir du boulot le Ayrault surtout qu'il faut faire exactement le contraire de ce que font tous les gouvernement français depuis 40 ans. Il faudrait commencer pas instaurer une démocratie semi-directe et le fédéralisme, mais ça ils préféreront tous crever plutôt que de laisser une parcelle de leurs pouvoir au peuple.

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    J'voudrais bien, mais j'peux point, c'est pas facile... Au final ils ont tout de la bonne du curé. Chacun se reconnaîtra...

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    ..non, parce que.. s'il veut s'inspirer des Suisses, pépère, question droit du sol, impôts, propreté, etc. .... il va avoir du boulot ! :))

  • jean marie beau gosse
    jean marie beau gosse     

    Les suisses montrent surtout la voie à certains pour bien placer leur argent sans payer d’impôt !

  • valgego
    valgego     

    En période de récession les chefs d'entreprise suisses , commencent par licencier les travailleurs frontaliers et étrangers ,monsieur Eyrault ,s'il choisit une piste intéressante doit aller au bout de ses idées . A moins que l'opportunité à ramasser , le beurre ,l'argent du beurre et à culbuter la crémière ne fassent fuir ce qui reste en France ........de vaches à traire.

  • dalton24
    dalton24     

    Que les membres du gouvernement, les députés et surtout les sénateurs qui ne servent à rien commencent par donner l'exemple. Comme on dit l'exemple vient d'en haut. Et enfin, prenez exemple sur le gouvernement Allemand. Mais d’où il sort ce type.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    :)).. finement observé... il y a eu une tentative drapée de civisme pour faire baisser le prix des ministres... mais qui a été enterrée en catimini après un avis défavorable du CC. Défavorable, mais bienvenu pour dire "NOUS, on voulait bien, mais que voulez vous, c'est pas d'not'faut' : le CC n'a pas autorisé cela.. nous sommes obligés d'obéir" :))) _________________________________________________________________________ Droite et gauche, verts et autres, ils nous prennent vraiment pour des demeurés. Mais on le leur rend bien...

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Hier, l'ennemie c'était la finance, selon les mots de son chef... Pour le moment nous n'avons vu que les pauvres, les "diésélistes", les malades, les hospitalisés, et les retraités passer à la caisse. Cherchez l'embrouille... Suisse ou socialiste l'Ayrault ?

  • 877806
    877806     

    mr AYRAULT????inspirer vous vite sur le modèle suisse ;c"est à dire finit les parachutes dorès !quand on entends que les retraitès vont encore payer !alors regardez ceux des grands patrons qui eux touchent des sommes qui ne dèpenserons jamais dans toute leurs vies....................

  • ALBATOR
    ALBATOR     

    Mr le premier ministre, prenez exemple sur le gouvernement allemand, que ce soit en nombre, en salaire ou avantages tels que voiture, chauffeur, logement de fonction et quand je dis logement de fonction, je suis très très gentil et frais divers.
    Le premier parti politique qui le fait, je vote pour lui à vie.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire