En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Jean-Marc Daniel revient, ce jeudi, sur le déficit de la Sécurité sociale. Si la situation s'est améliorée en 2013, elle demeure préoccupante et pourrait être un handicap pour l'avenir.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • filoudu66
    filoudu66     

    Mon médecin m'a dit que j'avais une angine, et il a racheté ma maison en viager. Je me demande s'il ne me cache pas quelque chose...

  • sortilege
    sortilege     

    la situation s'améliore , dès demain grande distribution de cmu, venez nombreux !!!!

  • maby
    maby     

    Attention décurité sociale ne veut pas dire branche santé mais aussi chômage, retraite... Le gouvernement et les journalistes ramènent tout à la branche santé pour justifier une baisse des pries en charge mais le déficit vient surtout des 2 autres branches....

  • monde meilleur
    monde meilleur     

    et cela, que par sanofi, il faut y rajouter toutes les autres industries ,qui chaque année sur année .ONT creusées à elles seules le déficits ...Détruisons la haute finance ...interdisons à nos banques d'avoir des filiales dans les paradis fiscaux ...

  • Al Azar
    Al Azar     

    Et 4 milliards dus par l'Etat Algérien !!!

  • monde meilleur
    monde meilleur     

    Sanofi et les autres ....sur 8.5 milliards et on ne parle que de sanofi ...4.3 milliards donnés aux actionnaires ...il est ou le déficit...Comment pouvez vous laissez faire l'industrie pille la sécu.barre ...

  • marxienne
    marxienne     

    Le déficit de la sécu n'est pas entièrement du aux patients. Les internes commencent eux mêmes à s'interroger sur leur formation, il est temps en effet car la plupart ont besoin de faire des analyses poussées et chères pour arriver à poser le moindre diagnostique, exemple, 15 jours d'urgence pédiatrique pour diagnostiquer des oxyures. Alors qui coûte le plus cher; le patient, le vieux toubib qui connaissait le réflexe vers le nez (c'est ainsi que l'on me diagnostiquait les vers étant petite) ou celui qui vous colle 15 jours d'hosto et qui en plus vous culpabilise au passage ?

  • Al Azar
    Al Azar     

    Pourquoi les Caisses d'Alsace-Moselle ne sont-elles pas déficitaires ?

  • Al Azar
    Al Azar     

    J'ai la grippe et mon doc m'a prédit que j'allais avoir une fièvre de 41°, et je n'ai eu que 39,5°! J'ai le meilleur toubib de la planète !

Votre réponse
Postez un commentaire