En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Etat doit remettre la main à la poche pour financer 7 retraites sur 10.
 

Le Conseil d'orientation des retraites rend public, ce mardi 26 novembre, un rapport montrant que les cotisations des fonctionnaires ne financent qu'un quart des pensions. L'Etat doit verser 37 milliards par an d'euros pour équilibrer le système.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

46 opinions
  • Michel Polak
    Michel Polak     

    Et puis ça continuera même quand il y en aura plus par ce que vous n'avez rien compris et vous paierez toujours plus par ce que des gens comme vous doivent payer ce n'est pas plus compliquè que ça, ils ont trouvé comment s'en mettre plein les poches !

  • Michel Polak
    Michel Polak     

    Je lis que des jalousie, mais allez y entré dans la fonction publique vous reviendrez en courant, d'ailleurs arrêtez de raconter n'importe quoi comme des imbéciles et réfléchissez, si l'état mais la main à la poche c'est justement par ce qu'il y en a de moins en moins des fonctionnaire, voyez ou cela mène votre jalousie et connerie !

  • faimdete
    faimdete     

    parfait picsou ! la cgt quel patrimoine ? quels actifs ? quels impôts ?
    quant aux ponctionnaires, ça s'embauche de père en fils, presque de
    la consanguinité verbale

  • faimdete
    faimdete     

    mdr ! le fonctionnaire compétitif ! mais on aura tout entendu, c'est pour ça que
    l'état refuse que les gens s'assurent dans le privé, y'a bon la sécu !

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    "l'Etat met de plus en plus la main à la poche"... Heu... met la main DANS NOS poches !! En fait les gens qui gagnent une poussière de plus que le smic paient des impôts pour assurer les retraites dorées de hauts-bras-cassés qui on passé leur courte carrière à les faire ch.. :)) C'est pas un peu insolite, ça ? _________________________________________________________________________ Droite et gauche, verts et autres, ils nous prennent vraiment pour des demeurés. Mais on le leur rend bien... ♫♫ ♫

  • Michel Polak
    Michel Polak     

    Le gouvernement à voté la loi sur la retraite…bien ! Le calcul aussi, ce qui va augmenter le chômage en France. Pendant que cette loi s’écrivait avec la pénibilité sur le travail qui oblige l’employeur à remplir une fiche qui suivra toute la carrière de l’employé, ce qui lui permettra de partir plutôt en fonction des données, l’Europe marque une fois de plus son empreinte sur notre pays avec la bénédiction de nos politiques, droite, gauche, traité de Lisbonne, en effet, leur loi, autorise les employeurs à embaucher du personnel européen « polonais, espagnole etc…)avec le salaire Français mais en restant sous le code du travail de leur pays, avec exonération de charge pour l’employeur, je ne vous fais pas de dessins sur non seulement la monté du chômage en France mais aussi le côté dramatique dans les familles Française et demain si vous cherchez du travail on vous dira ou à votre enfant, "il y a justement un poste qui vous correspond en Pologne" voila où on en ait ! C’est un pur scandale, une honte, avec ça ils veulent nous parler de patriotisme ? De mondialisation ? D’europe ? D’écologie ? D'égalité ? Si nous étions impoli nous pourrions dire « ils se foutent de notre gueule » ! Seul réplique pour résoudre cette situation qui ne fait que s’aggraver, changer de république avec une réplique du peuple dans les rues de France et cette fois pas pour manifester.
    La rémunération des présidents d’université est encadrée par le régime de la fonction publique d’État, décomposée en traitement indiciaire auquel s’ajoutent les primes et les avantages en nature. Certains peuvent être maîtres de conférences (de 25.000 à 53.000 euros bruts annuels), mais la plupart ont leur traitement de professeur des universités, qui s’échelonne de 36.000€ brut annuels (professeur de 2e classe) à 73.000€ (professeur de classe exceptionnelle). Avec les primes, un professeur des universités touche donc une rémunération annuelle brute de base comprise entre 60.000€ et 100.000€.

    Une simple soustraction permet de trouver qu'un Président touche 30.000 euros de prime annuelle. Les vice-présidents doivent avoir un petit quelque chose également.
    Il paraît que même avec cette prime, les Présidents d'université français sont encore bien moins payés que leur homologues britaniques..

  • PicsouDesouche
    PicsouDesouche     

    Arrêter de faire venir des populations avides et systématiquement bénéficiaires de prestations sociales au dépend des actifs du privé, serait un bon début. Cela ne dispenserait pas de dégraisser le mammouth par ailleurs. Mais les mesures que je prône sont blasphématoires en république maçonnique.

  • PicsouDesouche
    PicsouDesouche     

    N'oublions pas non plus le régime d'indemnisation chômage des intermittents du spectacle, autre clientèle de la socialie.

  • PicsouDesouche
    PicsouDesouche     

    République maçonnique et bananière. Certains sont plus égaux que d'autres.

  • PicsouDesouche
    PicsouDesouche     

    Benvoyons : J'étais au courant mais vous faites bien de le rappeler. Nos politiciens ne veulent de l'Union Européenne que pour les places de fonctionnaires, assistants, consultants et fonctionnaires européens qu'elle a créé et où ils peuvent placer les copains. Un étage supplémentaire dans le mille-feuille administratif. J'ai toujours été contre l'UE, mais j'aurais au moins du respect pour les politiciens qui se disent pour s'ils étaient cohérents et qu'ils appliquaient l'ensemble des mesures que l'UE voudrait nous imposer. Mais non, ce qui ne va pas dans le sens de la religion de l'Etat Providence est systématiquement non appliqué, au prix de sanctions financières parfois. Nous avons le pire des deux systèmes.

Lire la suite des opinions (46)

Votre réponse
Postez un commentaire