En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les deux prélèvements rapportent ensemble 160 milliards d'euros par an.
 

La fusion des deux grands prélèvements, promise par le candidat François Hollande en 2012, va être relancée par un rapport du Conseil des prélèvements obligatoires remis mercredi 4 février au Sénat. Gros problème : cette fusion pourrait faire jusqu'à 10 millions de perdants !

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • auditeur
    auditeur     

    Ce serait un grand progrès, il n'y a pas de raison de conserver "deux" impôts sur le revenu et la csg est directement prélevée à la source.
    Il faudrait en même temps supprimer le quotient familial (se contenter des allocations familiales égales pour tous et non du quotient qui avantage les enfants de riches) ainsi que l'isf.
    La csg et la tva sont bien suffisantes pour assurer le train de vie de l'Etat, si ce n'est pas suffisant il suffit de faire tourner la planche à billets (Draghi sait faire) pour payer les fonctionnaires et les militaires.

    davidabell
    davidabell      (réponse à auditeur)

    Le progrès serait de tuer la CSG, impôt qui devait être à faible taux et temporaire.

    L'Etat doit reculer et rendre leur argent aux contribuables si la France veut sortir de l'ornière.

Votre réponse
Postez un commentaire