En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ségolène Royal souhaite interdire au 1er janvier 2016 la vente de désherbants à base de glyphosphate. (image d'illustration)
 
Ségolène Royal souhaite interdire au 1er janvier 2016 la vente de désherbants à base de glyphosphate. (image d'illustration) - Philippe Hugen - AFP

Didier Charrier, directeur général de Monsanto France a répondu jeudi soir à Ségolène Royal sur France Info. Il rejette la possibilité de retirer de la vente libre les produits de sa gamme d'herbicide Roundup.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
1 opinion
  • Jean ROQUEFELET
    Jean ROQUEFELET     

    Cette chasse aux socières à l'encontre de Monsanto frise la schizophrénie... Pourquoi ne pas interdire le glyphosphate, s'il est prouvé scientifiquement dangereux pour la santé? Pourquoi avoir autorisé sa mise le marché? Aurait-il eu corruption en amont? A qui profite cette mise en scène?

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •