En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Il n'y aura pas de discussions salariales à proprement parler pendant les négociations sur le métier d'enseignant, a déclaré Vincent Peillon
 

Le ministre de l’Education a annoncé ce 11 décembre des discussions sur les salaires des enseignants. Mais le versement effectif n’est pas près d’intervenir, et il devrait être soumis à conditions.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • prob5763
    prob5763     

    Augmenter! Recruter! mais avec quel argent?
    Réponse: En virant tous les parasitent de la profession. Ils sont beaucoup plus de 43000 bien au chaud dans les niches syndicales. Peillon est bien trop faible pour les en sortir. Cela fait des décennies que l'on nous promet de vraies écoles avec de vrais enseignants, personne n'a obtenu le moindre début de résultat. On se demande si une privatisation du secteur ne serait pas la bonne solution, mais en ne prenant pas les mêmes bien entendus. Ils sont tous pourris et irrécupérables.

  • Rejane Vauvert
    Rejane Vauvert     

    boubou ne dites pas n importe qoui mons fils et profs et 32 éléves ne parlé pas sent savoir

  • Rejane Vauvert
    Rejane Vauvert     

    dada je confirme se que vous dites le public à plus de moyens que le privé et pour quoi ?mais petits enfants sont dans le privé car le public les profs sarréte plus que le privé mais enfants ne sont pas fortuné mais font des sacrifice pour les enfants contrairement à certaine personne !!!

  • Rejane Vauvert
    Rejane Vauvert     

    elboyvinzz vous trouver normal que les enfants frappe les profs je pense que vous ne conprenait rien les profs sont la pour apprende au éléve mais des coups y compris par les parents qui éduque pas leurs enfants désolé vous trouvé cela normal vous pas moi il faut éduqué sait enfants qui sont livré a eu mémes je ne suis pas d accord avec vos propos il ya de haine la dedans ne dites pas les chose a l envers la haine vous avait que cela dire monsieur ? les pertubateur en cours ne laisse les enfants travaillier correctement supprimont les allocations familiales au parents

  • Damien39
    Damien39     

    Et comment remplacer quand il n'y pas de remplaçant dispo ? Merci Sarko d'avoir supprimer autant de postes ! Il manque des TZR (titulaires sur zones de remplacements) dans plusieurs disciplines dans plusieurs académies !

  • Pillou
    Pillou     

    Facile dans le public les établissements publics ont beaucoup plus de moyens financiers (aide de la région et du conseil général), Les enseignants du public ont un salaire plus important que dans le privé, et puis la retraite du public qui est calculé sur les derniers mois alors que pour ceux du privé c'est les 25 meilleurs années....
    Pour exercer le même métiers ça fait pas mal de différences importantes quand même !
    Sinon d'autres questions ???

  • dadad80
    dadad80     

    Dans le privé, des enfants catholiques, musulmans juives etc... se cotoient régulièrement simplement pour APPRENDRE sans être interrompue par des grèves, absences pour maladie non remplacé. et croyais moi ses gens là ne sont pas forcément fortuné. il se prive pour que leur enfants arrivent à quelque chose.

  • claranne
    claranne     

    On continue la méthode Hollande : 2 pas en avant, 3 en arrière... et on décide rien, on laisse dériver... attention, le mur arrive...

  • Elboyvinzz
    Elboyvinzz     

    @ rejane : pour vous il faudrait abandonner les "racailles" du public (comme vous dîtes) et ne se consacrer qu'à la soi-disante excellence du privé ? Vous êtes aveuglés par votre haine et ne comprenez pas que détourner le regard lorsqu'un problème se présente c'est l'aggraver (je ne suis pas socialiste et n'ai pas d'avis immédiat sur ce sujet mais votre réaction est inappropriée et dangereuse)

  • boubou
    boubou     

    Vous semblez avoir beaucoup d'informations : quels avantages ? billets de train gratuits ? facture EDF offerte ? Par rapport au privé : Des enfants mieux élevés avec des classes allégées ?

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire