En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Michel Sapin est favorable à davantage de progressivité sur la CSG.
 

Le ministre du Travail s'est, ce mardi 26 novembre, prononcé en faveur d'une CSG plus progressive qui se calquerait ainsi sur le modèle de l'impôt sur le revenu. Il considère qu'une telle modification rendrait cette contribution plus juste.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • sarah040000
    sarah040000     

    ils prennent un malin plaisir à nous faire payer ...ce gouvernement me dégoute me fait vomir !!!! dangereux, malhonnete, menteur, hypocrite, il faut les virer et vite vite !!!!!!

  • sarah040000
    sarah040000     

    non a la progressivite de la csg et de l'impot ras le bol leur unique solution c'est de nous faire payer mais pas touche aux fonctionnaires leur retraite leur privilèges une honte ce gouvernement !!!!!!!!!!!!!!!

  • sarah040000
    sarah040000     

    oui il est très dangereux !!!!! et eux rien ceux qui bossent vont payer pour ces types là et leurs privilèges, les fonctionnaires et leur retraite, les assistés chroniques, l'immigraion etc etc MARREEEEEEEEEEEEEEEE DU PS !!!!!!!

  • RACOL
    RACOL     

    ce type est un gangster en politique, à classer parmi les plus dangereux, faudra pas oublier non plus sur la liste ....

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Evidement que les socialistes sont favorables à la CSG progressive, cela va réduire la pression fiscale pour leur clientèle et faciliter leur réélection, mais aussi propulser encore plus vite la France dans le mur. Avant une réforme fiscale, il faudrait une 6e république pour remettre sous contrôle le politique et l'Etat, avec une place majoritaire pour la société civile et le pragmatisme. Aujourd'hui l'appareil politique Français est complètement sous l'emprise idéologique de moralistes ayant la tête dans les nuages, et de fonctionnaires n'ayant jamais rien géré au-delà de la bureaucratie et la technocratie de la fonction publique.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Non à la progressivité de l'impôt qui lisse ceux qui bossent dur au même niveau que les assistés. Pour plus de justice il faut de la flat taxe et rien d'autre afin que les citoyens aient envies de bosser plus et donc engendrer de la croissance et donc des rentrées fiscales !

  • louva
    louva     

    Et pour cause, impôt + CSG, les caisses de l'état vont gonfler et les poches des français vont se vider !!! alors là il est heureux !!! merci la gauche .

Votre réponse
Postez un commentaire