En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Michel Sapin, ministres des Finances et des Comptes publics
 

Le ministre des Finances et des Comptes publics a estimé, ce dimanche 15 juin, que le gouvernement ne devait pas reculer sur la réforme ferroviaire même si des aménagements peuvent être apportés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    Tiens ? un ministre qui ne se met pas à plat ventre devant cgt-sud ?? Curieux. il doit être malade ! :)) ou alors c'est une diversion pour le peuple.. ou les sondages des RG sont carrément mauvais pour les fin-de-race pathétiques :)) :))

  • roro123
    roro123     

    le gouvernement ne doit pas céder face a la CGT qui foute le bordel en France

  • Monique33
    Monique33     

    Mr LEPAON, secrétaire général de la CGT, a pourtant fait la roue! Il en a "appelé au président François Hollande pour l'ouverture « de vraies négociations » dans le conflit à la SNCF". D'une efficacité....

  • Pierre 54
    Pierre 54     

    Ce monsieur Sapin réussi au finances comme il a réussi à inverser la courbe du chômage ! Voir comment il gère les négociations avec la SNCF . Avec une telle gestion , la France va droit dans le mur ! Qu' il dégage , il a toujours raison , même dans l' erreur !

  • timinet
    timinet     

    Super! Moi qui n'ai jamais mauvais esprit, je n'y avais pas pensé! Mais maintenant que vous le dites, il y a un problème avec la promo Voltaire: soit ils ont acheté en bloc leur diplôme, soit les examinateurs étaient aussi incompétents que leurs élèves, soit les examinateurs étaient décimés par une grippe et on a tiré au sort dans les listes électorales, des quidam qui les ont remplacés au pied levé!

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Oui mais pour eux c'est un combat, c'est la lutte finale avant l'émergence du paradis du travailleur. C'est la libération, l'émancipation, de la tyrannie du grand capital spoliateur, tu comprends camarade?

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Sapin est encore au gouvernement, je croyais que l'inverseur de la courbe du chômage avait été remercié !!!! Hollande a du le recycler ....

  • Solaris
    Solaris     

    Voilà une fois de plus pourquoi notre pays s'effondre. Une poignée de syndicalistes qui ne représente pas les actifs du pays s'oppose à tout et amène la ruine des entreprises françaises. Il y aurait eu des usines pour fabriquer les charrettes à l'époque où la voiture a commencé à se vendre, ils auraient bloqué le pays et demander des aides de l'Etat pour éviter la fermeture des usines de charrettes. Ce sont des gens qui ne vivent pas dans la réalité et à la SNCF ils n'en ont rien à faire car l'Etat sera obligé d'éponger les dettes tout le temps. Encore une majorité de Français qui paient pour des privilégiés. J'ai été contre la privatisation de cette entreprise pendant des années mais maintenant je suis "pour". Vive la privatisation de la SNCF et du statut de ses salariés.

  • astrance150
    astrance150     

    Encore une belle sapinade digne de la promotion voltaire de l'ena !!!

  • astrance150
    astrance150     

    @beaudolo
    oui ++++++++++++++++++++++

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire