En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Michel Sapin était l'invité de Stéphane Soumier dans Good Morning Business ce vendredi 24 janvier.
 

Le ministre du Travail, Michel Sapin, était l'invité de Good Morning Business, ce 24 janvier. Il y a en particulier évoqué l'avenir du CICE, les baisses de charges et l'accord sur le travail dominical.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Dumo
    Dumo     

    Avec une telle façon de penser, d' agir et de renvoyer la responsabilité aux Entreprises si la croissance et l' Emploi ne reviennent pas !! on est pas prêt d' avoir de nouvelles créations d' Entreprises et d' Emplois...et si en parallèle les syndicats décident de tout a la place de la majorité des Salariés.. on a pas fini d' entretenir une animosité dépassée et involutive entre le Patronat et les Salariés !! Dans de telles conditions, il va être de plus en plus difficile pour les Entreprise de proposer de futur CDI et on peut encore attendre longtemps la possibilité de gagner un peu plus (avec un retour qui se fait attendre des 39h00 ou 40h00) . Je suis salarié non syndiqué et il est impossible de discuter avec d' autres salariés syndiqués (ils sont tellement attachés a leurs acquis, qu' il préfèreraient que l' Entreprise ferme plutôt que de conserver le plein temps avec la condition de travailler a des horaires décalés, et en week-end si nécessaire, avec heures supplémentaires récupérées car pas suffisamment de Trésorerie). Et oui les 35h00 nous obligent a travailler parfois 39h00 (non payées mais récupérées). C' est le résultat pervers et peut-être "irréversible" de certaines réformes idéalistes de la gauche...

  • HERRIN
    HERRIN     

    Mieux vaut qu'il soient en formation .

  • Celimene
    Celimene     

    MDR ! mais ça coûte cher quand même ...

  • HERRIN
    HERRIN     

    C'est sur qu'avec le "discours" de maxoue on va s'en sortir .Les emplois aidés font partie de la solution mais évidemment ce sont les E qui ont la clé .

  • Celimene
    Celimene     

    quand on met les chômeurs en formation en fin d'année .... ils ne sont plus dans les statistiques ... encore de la manipulation et de l'enfumage, Sapin est un spécialiste !

  • Maxoue
    Maxoue     

    Mais bien sur avec des emplois "bidons" payés par le contribuables et les magouilles de bilan en données corrigées suivant les variations saisonnières ,on commence à connaitre le baratin des politiques...Finalement ils passent plus de temps à trouver des solutions pour nous entuber qu'à trouver de réelles solutions à ce problème

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Pour le moment, la chose que Hollande arrive à étaler, c'est Julie Gayet.

  • fifi0682
    fifi0682     

    j'adore les socialistes et leur pseudo culture dans la formulation des propos! "choc de simplification" "compétitivité" "étale en 2013"! on voit qu'ils ont des collaborateurs issus de la filiaire "L"!

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Vont-ils arriver à battre le record 2013 d'emplois aidés bidons avant que la banque saute?

  • m33610
    m33610     

    Le chomage étale ?????
    Voila encore une promesse de ce pouvoir non tenue. Faut 'il croire ces messieurs ,,, et bien NON.
    Comme le chantait DALIDA, Paroles paroles etc......
    Le plus grave est que suite aux dernieres annonces de Hollande, la majorité des analystes, décideurs et hommes politiques étrangers pensent qu'un tournant a été pris. Balivernes, tout cela ressemble a du tatonnement, d'une politique d'amateurs. A force de zigzaguer, dans les projets, on recule.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire