En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Accord de principe sur une aide exceptionnelle aux chômeurs en fin de droits
 

GONESSE, Val-d'Oise - Nicolas Sarkozy annonce un accord de principe pour une aide exceptionnelle aux chômeurs en fin de droits dont il a estimé le...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • marie2455
    marie2455     

    Je pense que c'est une très bonne métode , bien étudié pour inciter les chômeurs ( du moin ceux de bonne volonté) à aller vers le chemin bénit du travail.

  • Action44
    Action44     

    C'est mieux que rien ! mais quand même suvivre ou sous-vivre avec 456 Euros par mois ... être obligés d'accepter un emploi ou une fomation inadaptés !Si les demandeurs d'emplois le refusent les rayer des ASS. Qu'ils se retrouvent à nouveau sans rien, tombent au RMI, alors que l'emploi n'est plus, c'est INHUMAIN comme justice sociale !...

  • Vestal
    Vestal     

    Bonjour,
    je ne vois pas le problème. L'assistanat a des limites. Si pas de travail, l'Etat est prêt à payer à condition que la personne accepte de se former ou passe par un contrat aidé. Ou est le problème? J'ai BAC+5, pourtant j'ai fait Mac Do, 3/8 en usine, balayeur... en attendant de trouver dans ma voie. C'est normal.

  • duss
    duss     

    me fait bien rire!!!
    comme si nos compétences n'avaient aucun débouchés!!!
    alors voila, je vais devoir choisir entre clochard ou balayeur à 456E par mois!!!
    pas l'temps de trouver du taf dans ma spécialité!!!!
    ALORS MERCI!!!!!!!!!!!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire