En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS - Nicolas Sarkozy annonce une réforme constitutionnelle pour "inscrire dans la durée" le redressement des finances publiques. "Cette réforme...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • albertine
    albertine     

    Plusieurs modifications de La constitution doit être adopte par referendum
    Et non par un parlement élus au suffrage a scrutin dit majoritaire ne représentant que 26 % de électorat et donc de la population, ceci est un dénie de démocratie de plus en plus fréquent de la part de Mr Sarkozy et sa majorité relative qui nous conduit depuis 3 an dans le mur avec ces reformes libérales amplifiant la crise et le chômage

  • pourquoiunpseudo?
    pourquoiunpseudo?     

    La constitution est d'abord faite pour organiser les pouvoirs institutionnels et non pour organiser une quelconque économie ou pour appuyer une idéologie économique (les soviets l'avaient fait). On voit déjà que quand on grave dans le marbre des choix économiques, ça n'a aucun sens car l'économie n'est pas une, n'est pas rationnelle et est très fluctuente; Or c'est le péché des textes Eu par exemple que de vouloir constitutionnaliser des choix de gestion qui deviennent alors des carcans (3%pib déficit; libre circulation des marchandises et des flux financiers.... C'est aux peuples, en raison d'évolutions diverses, de choisir au moment de l'élection de ses représentants les orientations économiques portées par ces derniers. Si le contrôle des déficits est un des nombreux paramètre d'une économie (regardez le déficit du Japon, et ça ne gêne personne) il ne doit pas être le seul et ne doit donc pas nécessairement devenir une pierre angulaire incontournable (quid sinon en cas de besoin d'argents énormes type intervention éco justement, catastrophe écologique ou sanitaire, guerre, reprise de contrôle d'un secteur pour le faire passer dans le public afin de réorienter ce secteur...?).
    Qu'il arrête de toucher la constitution qui à chaque fois se galvaude et que ceux qui ont déjà des pouvoirs institutionnels les utilisent, et ce en premier lieu les députés qui plus ça va plus sont d'une lacheté incroyable, incapables de proposés indépendamment de l'exécutif, incapable de voter contre l'exécutif. Si chacun fait se pourquoi il est élu, il n'y a pas besoin de ce type de réforme, et le jeu de la démocratie et des élections fera le reste.

  • hélènea
    hélènea     

    il devrait déjà commencer par lui, combien de fois le tour de monde en 3 ans ???

Votre réponse
Postez un commentaire