En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le second round de concertation sur les retraites va s'ouvrir cette semaine
 

par Jean-Baptiste Vey PARIS - Après une semaine de débat sur la réforme des retraites marquée par une vive opposition entre le gouvernement et les...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • myrtilles
    myrtilles     

    si j'ai bien compris,il y aura toujours une différence entre le privé et le public,au détriment,bien sur,du privé.
    nous sommes dans une société ou l'égalité n'existe pas. honteux.

  • jpierre berry1953
    jpierre berry1953     

    qui va payer , pas d'inquietude on fera la peau des plus fragiles , quand on est privé d'emploi depuis des années, sans autre ressource que le rsa apres 55 ans , que personne ne veut plus vous embaucher , qu'on a la sale impression que l'on sert quand on repond a une annonce qu'a un bout en train , que reste il a faire en plus , il faudra patienter pour toucher a 65 ans un peu plus de 500 euros
    et qui nous deffendra personne
    car bien sur , c'est de notre faute d'avoir ete viré de la vie par des gens qui on passé leur vie a mepriser ces petites mains qui faisait tourner l'entreprise , ou qui comme petit artisan , se sont fait planter par de gros entrepreneur , ou encore quand l'état les a trahi parce que dans des professions trop marginales sans que jamais personne ne les defende egalité c'est un mot que deja tout petit , il apprendre que ce n'est qu'utopie
    fraternite encore de l'utopie quand a la liberté , tout les jours on nous en reprend un peu

Votre réponse
Postez un commentaire