En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Suspectée d’avoir simulé son agression, une syndicaliste d’Areva devant les juges

D'obscurs contrats passés entre Areva et la Chine sont au coeur de ce procès.
 

Maureen Kearney dit avoir été agressée et violée à son domicile fin 2012. La justice l’accuse d’avoir inventé son histoire et de s’être elle-même mutilée. À l’époque, elle militait contre la direction d’Areva qui négociait un gros contrat avec la Chine. Son procès a lieu ce lundi au tribunal de Versailles.

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire